Archives de
Catégorie : Découverte culturelle

Une photographie ancienne de l’hospice de Rioumajou

Une photographie ancienne de l’hospice de Rioumajou

Ce cliché est un document historique exceptionnel. Non daté, il pourrait avoir été pris vers 1925 devant l’hospice de Rioumajou. Je remercie infiniment la famille de Célestine Tissier de m’avoir autorisé à publier la photo sur mon blog (tous droits réservés). Le bâtiment de l’hospice – entièrement démoli et reconstruit par la municipalité de Saint-Lary-Soulan avec un souci d’authenticité – ne ressemble quand même pas exactement à l’actuel. On reconnaît au loin la silhouette du pic de la Haille. A…

Lire la suite Lire la suite

Une curiosité botanique : l’iris blanc des Pyrénées

Une curiosité botanique : l’iris blanc des Pyrénées

Il existe bel et bien, l’iris blanc des Pyrénées. Ce n’est pas un mythe ou un fantasme ! Croiser la plante au détour d’un sentier ou d’une prairie d’altitude reste certes un privilège, un bonheur rare. Endémique de la chaîne pyrénéenne et des Monts Cantabriques, l’iris indigène (Iris latifolia) revêt habituellement une belle robe bleue ou bleu violet. Un albinisme végétal explique la chose. Au sujet de ce phénomène curieux, je vous invite à vous reporter ici à l’article que…

Lire la suite Lire la suite

Une petite sortie à l’heure du goûter. Les granges foraines en hiver

Une petite sortie à l’heure du goûter. Les granges foraines en hiver

Grâce au froid qui persiste, la neige reste propice pour faire de la raquette même pas très haut dans la montagne auroise. Hier après-midi, je suis allé marcher deux courtes heures en amont du village de Cadeilhan, à l’étage des granges foraines de Cadeilhan-Trachère et de Vignec. Beaucoup de ces granges sont malheureusement aujourd’hui des ruines. Autrefois, jusqu’aux années 60, elles étaient utilisées l’hiver pour abriter le bétail – les vaches, pas les moutons, qui eux ne restaient pas en…

Lire la suite Lire la suite

« Nobis » : les « jeunes mariés » ou les « fiancés » de Soulan et d’Aulon

« Nobis » : les « jeunes mariés » ou les « fiancés » de Soulan et d’Aulon

Il était question du col des « Nobis » dans mon dernier article sur le blog. Ce lieu de passage ancestral se trouve à peu près à mi-parcours (1606 m d’altitude) du chemin de randonnée balisé dit des « Nobis », qui relie deux villages de la haute vallée d’Aure, Soulan (vers 1300 m) et Aulon (vers 1200 m). Voici quelques précisions destinées aux amateurs de toponymie. Le mot occitan novis Prononcé « nobis », le mot, gascon, est issu de l’occitan novis (nòvis), nom masculin…

Lire la suite Lire la suite

Fin des vendanges dans le Bordelais

Fin des vendanges dans le Bordelais

Depuis fin septembre j’étais dans le Bordelais, essentiellement la région de Fronsac, le Fronsadais. Je suis revenu en vallée d’Aure juste aujourd’hui après presque deux mois de travail chez mon ami vigneron Jean Trocard. J’étais porteur, cela va de soi. Ensuite j’ai donné un coup de main au chai. Il y a eu beaucoup de raisin, et du beau raisin : le millésime 2016 sera sans nul doute fort prisé.

Le lac de Barbazan et ses mystères (4)

Le lac de Barbazan et ses mystères (4)

Saint Michel protecteur L’archange Michel est le saint patron de Barbazan. Ce choix ne doit sans doute rien au hasard. Une chapelle bâtie autrefois tout près du lac et d’une source aurait été dédiée à l’archange chef des armées célestes. Depuis les hauteurs, une statue qui représente saint Michel terrassant le Démon veille aujourd’hui encore sur le village et le lac. Des pierres païennes jetées au fond du lac ? N’oublions pas que Barbazan se trouve à proximité de Saint-Bertrand-de-Comminges,…

Lire la suite Lire la suite

Le lac de Barbazan et ses mystères (3)

Le lac de Barbazan et ses mystères (3)

Un village englouti La légende du village maudit et englouti au fond du lac de Barbazan retrace un cataclysme. Le récit comporte des variantes, mais il s’agit toujours d’une punition divine suite à un manquement grave au devoir, sacré, d’hospitalité. Voici, sur le site Gallica, la version la plus littéraire, celle transcrite par le grand épigraphiste Julien Sacaze pour les besoins de sa fameuse enquête de linguistique et de toponymie des Pyrénées (1887) : « La légende de Barbazan » . Parfois,…

Lire la suite Lire la suite

Le lac de Barbazan et ses mystères (2)

Le lac de Barbazan et ses mystères (2)

Enigmes de la nature ? Un certain nombre de particularités ou phénomènes étranges ont été rapportés au sujet du lac et de ses abords : – La profondeur maximale du lac resterait aujourd’hui encore inconnue. – Son mode d’alimentation serait toujours inexpliqué. – Via quelque source cachée sous le lac, l’eau thermale de Barbazan s’y écoulerait peut-être. – Le lac garderait tout au long de l’année exactement le même niveau. – Selon une croyance populaire bien établie avant la Révolution,…

Lire la suite Lire la suite

Le lac de Barbazan et ses mystères (1)

Le lac de Barbazan et ses mystères (1)

En ces temps de canicule, le lac de Barbazan est un lieu particulièrement agréable, à recommander pour la détente au seuil des Pyrénées commingeoises. Le grotesque burkini islamique, rétrograde et provocateur, ne devrait en principe pas y faire problème, la baignade étant interdite. Plusieurs mystères, de curieuses légendes, se rattachent à ce lac glaciaire caractérisé aussi par une forme ovale parfaite et des eaux très douces. J’étais hier au lac de Barbazan avec mes amis montagnards Robert Bonesso (dit « le…

Lire la suite Lire la suite