Archives de
Étiquette : Bastan

Dernières neiges en raquettes aux lacs de Bastan

Dernières neiges en raquettes aux lacs de Bastan

On pouvait encore chausser utilement les raquettes hier dans le vallon de Bastan, mais la fonte est désormais très marquée. Bonne nouvelle pour les pêcheurs : au rythme actuel, avec des températures si positives et le foehn, la plupart des lacs d’altitude vont se prêter à la pêche dès l’ouverture ! L’enneigement reste cependant considérable du côté de Port-Bielh.  

Retour sans les raquettes au Monpelat

Retour sans les raquettes au Monpelat

Mi-mai cette année, on peut se rendre facilement à pied au Monpelat, sans avoir besoin des raquettes, en partant du lac d’Orédon (la route est officiellement ouverte jusque-là, profitons donc). J’y ai fait un petit tour hier après-midi, histoire de constater l’évolution (rapide) de la fonte printanière dans le massif du Néouvielle. Le Monpelat est en effet un excellent et superbe belvédère sur le secteur.

Monpelat et vallon d’Estibère – toujours en raquettes !

Monpelat et vallon d’Estibère – toujours en raquettes !

Retour jeudi dans le merveilleux vallon d’Estibère, cette fois avec les Aveyronnais Régis et Bernard. Régis est un vrai mordu de la rando, habitué des grandes marches, qui adore la montagne. Bernard débutait en raquettes. Aucun problème. Nous avons pu faire un jolie boucle sportive au départ du lac d’Orédon et avant les orages prévus l’après-midi. Les conditions de neige étaient excellentes, bien meilleures que certains jours d’hiver. Pas la moindre trace de skis ou de raquettes entre les parages…

Lire la suite Lire la suite

Une randonnée en raquettes à la Pentecôte (1) : Bastan

Une randonnée en raquettes à la Pentecôte (1) : Bastan

Rappelons qu’il n’y a rien d’extraordinaire à pouvoir faire encore de la raquette dans le Néouvielle au mois de mai. Cela tient à plusieurs spécificités géographiques et climatiques intéressantes du massif, qui reste longtemps enneigé (cf. la toponymie). Sur le blog, je vous ai déjà présenté des randos se déroulant à ce moment-là de la saison de « raquette de printemps » (rechercher ici des anciens articles). Cette année, bien sûr, avec un enneigement général hors du commun, une météo certes peu…

Lire la suite Lire la suite

Le pic de Portarras, une classique au printemps

Le pic de Portarras, une classique au printemps

Que ce soit à ski de randonnée ou en raquettes, le pic de Portarras (2712 m d’altitude au pic Prada) est une destination assez courue au printemps, en partant des granges de Lurgues. Hier, il y a eu, je pense, une bonne vingtaine de personnes au sommet. Grand beau, mais avec un fond d’air presque froid sur la crête. Pour un itinéraire d’altitude, les risques d’avalanches sont relativement limités et la progression se fait par paliers faciles. Le panorama depuis…

Lire la suite Lire la suite

Saison raquettes hiver/printemps 2013 : mon prochain programme, avec la relance du blog

Saison raquettes hiver/printemps 2013 : mon prochain programme, avec la relance du blog

Voilà la neige, abondante sur certains massifs. C’est la saison qui commence… Repartons en montagne ! Enrichi de nouveaux horizons lointains et d’expériences captivantes, je vais vous proposer ces jours-ci sur le blog les lignes de mon programme raquettes hiver/printemps 2013. Comme d’habitude, le terrain sera essentiellement celui des Pyrénées centrales, françaises et espagnoles. Hors des pistes battues. En petits groupes. Intimement, plus près de la nature. Avec ses lacs gelés et sa remarquable forêt d’altitude, le massif du Néouvielle…

Lire la suite Lire la suite

Randonnée/Pyrénées : la crête de Traouès

Randonnée/Pyrénées : la crête de Traouès

Sûr, c’est un endroit guère touristique. Pourtant, la crête de Traouès réserve de très beaux points de vue sur la haute vallée d’Aure, en particulier le Badet. Une fois atteinte la cabane de Bugatet (au départ des Lacets des Myrtilles ou même d’Artigusse), on peut faire un circuit en boucle. Après avoir parcouru l’épaisse sapinière de Couplan, des vallons secrets attendent le randonneur. La sortie entraînante sur la crête, plein sud, justifie à elle seule notre visite.

Quel est le rôle de la fenêtre d’une raquette ?

Quel est le rôle de la fenêtre d’une raquette ?

La « fenêtre » est l’ouverture aménagée dans une raquette à claire-voie, ou même une raquette pleine, pour permettre à l’avant du pied d’y basculer. On parle aussi de « passe-orteils », « trou de marche », « oeil », « porte », « lumière ». Le terme anglais habituel est « toe-hole ». Trait distinctif d’un très grand nombre – pas tous – de modèles de raquettes amérindiennes ou inuites traditionnelles, la fenêtre existe sur la plupart des raquettes modernes. Une remarque, donc : dans certaines régions d’Amérique du Nord, Indiens et Inuits…

Lire la suite Lire la suite