Archives de
Étiquette : Néouvielle

Estibère et Gourguet (1)

Estibère et Gourguet (1)

Hier, en raquettes, randonnée dans la réserve naturelle du Néouvielle. Au menu : vallon d’Estibère, pic de Gourguet, vallon de Gourguet. Des classiques… Le ciel était par moments très voilé (ce qui explique les couleurs de certaines photos). Une perturbation météorologique s’annonçait.  

Mi-avril au Monpelat (2)

Mi-avril au Monpelat (2)

(Suite.) A relever que, comme souvent, il y a bien davantage de neige à cette époque pour faire de la raquette – ou du ski – qu’en décembre ou janvier. Et les jours ont rallongé, ce qui augmente le choix des itinéraires.  

Mi-avril au Monpelat (1)

Mi-avril au Monpelat (1)

Randonnée en raquettes au Soum de Monpelat le 15 avril. L’enneigement était quasi continu à partir du barrage de l’Oule (rive réserve naturelle, bien sûr). Le Monpelat constitue un magnifique belvédère qui permet de se faire une bonne idée des « stocks » de neige dans le massif du Néouvielle.  

La Route des lacs du Néouvielle, ouverte à la circulation… mais exposée au risque d’avalanches

La Route des lacs du Néouvielle, ouverte à la circulation… mais exposée au risque d’avalanches

La Route des lacs est ouverte jusqu’à Artigusse depuis le 8 avril cette année. Route notoirement avalancheuse, fermée durant de longs mois, elle permet d’accéder au massif du Néouvielle, en particulier aux secteurs de l’Oule et d’Orédon. Une ouverture vraiment précoce, curieuse quand même, déjà un 8 avril. La Route des lacs serait donc aujourd’hui – à la date de ce billet – sûre, sécurisée, non exposée aux avalanches ? J’ai emprunté hier cette route, officiellement ouverte à la circulation,…

Lire la suite Lire la suite

Balade du 1er novembre dans le Néouvielle

Balade du 1er novembre dans le Néouvielle

Quelques images d’un tour bien agréable effectué à pied hier après-midi, jour de la Toussaint, dans le massif du Néouvielle, au départ du parking d’Aubert, par chance encore accessible et autorisé aux véhicules. De lac en lac, le terrain ne présente guère de difficultés techniques. Sentier et hors-sentier peuvent alterner, pour rendre la rando encore plus intéressante. Pendant de nombreux mois, ces hauts-lieux se prêtent aussi merveilleusement à la raquette à neige (voir différents reportages raquettes sur le blog).

La grosse avalanche survenue cet hiver au Monpelat (3)

La grosse avalanche survenue cet hiver au Monpelat (3)

L’importance du secteur du Monpelat pendant la saison touristique hivernale Plusieurs avalanches d’envergure se sont produites l’hiver dernier en vallée d’Aure. Pourquoi avoir choisi de parler sur le blog de celle-ci en particulier, et dans trois articles ? Parce que l’avalanche semble être encore largement ignorée à ce jour. Et alors que le secteur du Monpelat, situé rive droite du lac de l’Oule, est fréquenté par un nombre non négligeable de personnes durant la saison d’hiver, lorsque la station de ski…

Lire la suite Lire la suite

La grosse avalanche survenue cet hiver au Monpelat (2)

La grosse avalanche survenue cet hiver au Monpelat (2)

Je tenais à observer au plus près les dégâts causés par l’avalanche. Avant-hier je suis donc allé au Soum de Monpelat, et j’ai descendu tout le versant nord-est pour rejoindre le lac de l’Oule. Les premiers dommages sont visibles aux alentours de 2230 m. Fort logiquement, c’est surtout à partir de 2050 m que la forêt a été ravagée. Les coulées (je rappelle que l’avalanche s’est scindée en deux) se sont arrêtées vraiment tout près du chemin du tour du…

Lire la suite Lire la suite

La grosse avalanche survenue cet hiver au Monpelat (1)

La grosse avalanche survenue cet hiver au Monpelat (1)

J’ai abordé le sujet il y a quelques semaines ici sur le blog (voir les trois premières photos). La problématique posée intéresse la prévention. Sans faire de l’alarmisme, une avalanche plus importante que celle de cet hiver reste possible si les conditions de neige et météo sont réunies. Un précédent vers 1950 A défaut d’en avoir été témoins, tous les connaisseurs du massif en ont entendu parler un jour ou l’autre. Une avalanche partie depuis le haut du versant nord-est…

Lire la suite Lire la suite

En raquettes au clot d’Aygues-Cluses

En raquettes au clot d’Aygues-Cluses

Jolie boucle depuis Orédon, samedi dernier avec Régis. L’objectif était le clot d’Aygues-Cluses (ce secteur perdra toute une partie de son attrait sauvage lorsque le refuge d’Aygues-Cluses sera construit). Itinéraire par le col de Madamète à l’aller. Nous avons chaussé les raquettes aux alentours du lac d’Aumar. Le Gourg de Rabas pouvait encore être traversé. Ascension du pic de Gourguet. Retour par le vallon d’Estibère et le col d’Aumar.