Archives de
Étiquette : Nistos

Du col de Bas au pic de Montaut

Du col de Bas au pic de Montaut

Ce joli parcours en raquettes suit la ligne de crête entre la vallée d’Aure et la vallée de Nistos.

Le terrain n’est pas très accidenté, même s’il y a de la « montagne russe ».

On visite trois sommets : le mont Castéra, le Glouppe-hup – au nom bizarre, assez loufoque – et le Montaut (prononcer Montaou).

Au départ de la vallée d’Aure, l’approche se fait en suivant la piste à flanc du val de Baricave, ce qui permet une excellente mise en jambes.

J’aime bien me rendre dans le secteur du Montaut, du mont de Collantigue (voir des articles ici sur le blog).

J’y étais hier avec Régis, et vous constaterez sur les photos un enneigement tout à fait honorable.

regis-arrive-au-col-de-bas-du-col-de-bas-au-pic-montaut
Régis arrive au col de Bas. (Photo : Michel Bessone)
col-de-bas-1454-m-du-col-de-bas-au-pic-montaut
Col de Bas (1454 m). (Photo : Michel Bessone)
entre-mont-castera-et-glouppe-hup-du-col-de-bas-au-pic-montaut
Entre le mont Castéra et le Glouppe-hup. (Photo : Michel Bessone)
sur-droite-forets-val-baricave-du-col-de-bas-au-pic-montaut
Sur la droite, les forêts du val de Baricave. (Photo : Michel Bessone)
direction-glouppe-hup-du-col-de-bas-au-pic-montaut
Direction le Glouppe-hup. (Photo : Michel Bessone)
toujours-dans-belle-neige-nous-nous-rapprochons-montaut-du-col-de-bas-au-pic-montaut
Toujours dans une belle neige, nous nous rapprochons du Montaut. (Photo : Michel Bessone)
regis-a-pris-distance-du-col-de-bas-au-pic-montaut
Régis a pris de la distance. (Photo : Michel Bessone)
hauteurs-vallee-nistos-pic-mont-aspet-du-col-de-bas-au-pic-montaut
Hauteurs de la vallée de Nistos (pic de Mont Aspet). (Photo : Michel Bessone)
derniere-pente-avant-sommet-montaut-du-col-de-bas-au-pic-montaut
Dernière pente avant le sommet du Montaut. (Photo : Michel Bessone)
sur-le-pic-montaut-1722-m-du-col-de-bas-au-pic-montaut
Sur le pic de Montaut (1722 m). (Photo : Michel Bessone)
Mi-décembre au Cap Nestès

Mi-décembre au Cap Nestès

Longue randonnée pédestre hier de Camous à Sarrancolin…en passant par le Cap Nestès.

Le Cap Nestès – dont le nom serait en rapport avec Nistos, Nestier – s’aborde très tranquillement depuis la station de Nistos toute proche.

Il n’en va pas de même, bien sûr, lorsque l’on démarre la rando du fond de la vallée d’Aure.

En contrepartie d’un effort supplémentaire, la marche se déroule dans un cadre beaucoup plus varié et sauvage.

Au retour, plutôt que de plonger dans l’ombre glaciale de la vallée de Baricave, il est préférable d’arpenter certaines pistes et des sentes bien orientées pour bénéficier du soleil au maximum.

En voyant les photos, vous constaterez l’absence de neige : on devra encore attendre pour faire de la raquette, en moyenne montagne, dans cette partie des Pyrénées.

contreforts-pene-camous-mi-decembre-au-cap-nestes
Contreforts de la Pène de Camous. (Photo : Michel Bessone)
au-centre-cap-nestes-mi-decembre-au-cap-nestes
Au centre, le Cap Nestès. (Photo : Michel Bessone)
on-apercoit-cabane-ilhet-mi-decembre-au-cap-nestes
On aperçoit la cabane d’Ilhet. (Photo : Michel Bessone)
vue-sur-barousse-col-aouet-mi-decembre-au-cap-nestes
Vue sur la Barousse (col de l’Aouet). (Photo : Michel Bessone)
pic-mont-aspet-depuis-sommet-cap-nestes-mi-decembre-au-cap-nestes
Pic de Mont Aspet, depuis le sommet du Cap Nestès. (Photo : Michel Bessone)
sur-crete-cap-nestes-mi-decembre-au-cap-nestes
Sur la crête du Cap Nestès. (Photo : Michel Bessone)
montaut-et-horizon-bleu-de-plaine-mi-decembre-au-cap-nestes
Le Montaut et l’horizon bleu de la plaine. (Photo : Michel Bessone)
cabane-col-de-bas-mi-decembre-au-cap-nestes
Cabane du col de Bas. (Photo : Michel Bessone)
A l’entrée de la vallée d’Aure : Signal de Bassia, Montaut

A l’entrée de la vallée d’Aure : Signal de Bassia, Montaut

Vraiment très bonnes, ces vendanges 2014 dans le Bordelais !

Je reviens de chez Jean Trocard, vigneron (appellations : Fronsac, Lalande de Pomerol, Pessac-Léognan), un ami totalement passionné par son métier, qui cultive l’excellence.

Chaque année ou presque, je travaille chez Jean plusieurs semaines lors des vendanges, comme porteur de hottes et aussi au chai.

Du raisin en abondance et de qualité. Beaucoup d’heures de travail. De grands moments conviviaux. Bref, un cru remarquable !

Sans trop attendre, revenu en vallée d’Aure, j’ai eu envie de parcourir quelques chemins classiques de randonnée.

Le Signal de Bassia (vendredi) et le Montaut (aujourd’hui) ont été d’heureux moments de retrouvailles, dans une surprenante chaleur estivale.

dans-chai-chateau-jeandeman-fronsac-a-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
Dans le chai du Château Jeandeman (Fronsac). (Photo : Michel Bessone)
vue-entree-vallee-aure-en-montant-au-signal-bassia-a-l-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
Vue sur l’entrée de la vallée d’Aure, en montant au Signal de Bassia. (Photo : Michel Bessone)
cairn-sommital-a-l-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
Cairn sommital. (Photo : Michel Bessone)
en-direction-casque-du-lheris-a-l-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
En direction du Casque du Lhéris. (Photo : Michel Bessone)
brumeux-versant-nord-arbizon-a-l-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
Brumeux, le versant nord de l’Arbizon. (Photo : Michel Bessone)
rayon-lumiere-cote-campana-a-l-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
Rayon de lumière du côté de Campana. (Photo : Michel Bessone)
le-montaut-a-l-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
Le Montaut. (Photo : Michel Bessone)
a-chacune-son-style-de-cornes-a-l-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
A chacune son style de cornes ! (Photo : Michel Bessone)
un-pacage-bien-tranquille-a-l-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
Un pacage bien tranquille. (Photo : Michel Bessone)
pene-haute-a-l-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
Pène Haute. (Photo : Michel Bessone)
vallee-nistos-a-l-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
Vallée de Nistos. (Photo : Michel Bessone)
modeste-cairn-sommet-montaut-a-l-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
Modeste cairn du sommet du Montaut. (Photo : Michel Bessone)
prairie-vastes-horizons-a-l-entree-vallee-aure-signal-bassia-montaut
Prairie et vastes horizons. (Photo : Michel Bessone)

 

Au pic de Douly. Le cimetière anglo-canadien

Au pic de Douly. Le cimetière anglo-canadien

A pied, ou en raquettes si la neige le permet, voilà une excursion pas seulement belle, sauvage, mais aussi riche d’histoire et émouvante.

Chaque année je me rends au Douly (1630 m) en faisant une boucle, jamais la même, coupant à travers bois pour atteindre le sommet et rejoindre le cimetière anglo-canadien.

Là repose tout l’équipage – un commandant de bord canadien et six membres d’équipage britanniques – du Halifax de la RAF qui s’est écrasé sur les pentes du Douly dans la nuit du 13 au 14 juillet 1944.

L’avion venait directement de Blida, en Algérie, et devait parachuter au col d’Estivère des armes pour le maquis.

Vous trouverez des précisions intéressantes en cliquant ici, et puis au bas de la page.

Autres sites à consulter : Aérostèles et France-Crashes 39-45.

Les photos qui suivent ont été prises il y a quelques jours.

vue-massif-maladeta-douly
Vue en zoomant vers l’Espagne : le massif de la Maladeta. (Photo : Michel Bessone)
arbizon-douly
L’Arbizon. (Photo : Michel Bessone)
sommet-douly
Sommet du Douly. (Photo : Michel Bessone)
pic-mont-aspet-douly
Pic de Mont Aspet. (Photo : Michel Bessone)
cimetiere-anglo-canadien-douly
Le cimetière anglo-canadien. (Photo : Michel Bessone)
(Photo : Michel Bessone)
(Photo : Michel Bessone)
(Photo : Michel Bessone)
(Photo : Michel Bessone)
(Photo : Michel Bessone)
(Photo : Michel Bessone)
(Photo : Michel Bessone)
(Photo : Michel Bessone)
(Photo : Michel Bessone)
(Photo : Michel Bessone)
debris-avion-douly
Débris de l’avion. (Photo : Michel Bessone)
Randonnée/Pyrénées : une semaine de randos (2)

Randonnée/Pyrénées : une semaine de randos (2)

Mardi 12/06/2012 : autour de Puértolas (Aragon).

Jeudi 14/06/2012 : Montaut.

(12/06/2012) Sestrales.
(12/06/2012) Castillo Mayor.
(12/06/2012) Sommets du mont Perdu. Village de Bestué.
(14/06/2012) Troupeau entre le mont Castéra et le Glouppe Hup.
(14/06/2012) Le Montaut.
(14/06/2012) Vallée de Nistos.
(14/06/2012) Hors sentier dans les fougères.
Pyrénées/raquettes : Cap Nestès, depuis Baricave

Pyrénées/raquettes : Cap Nestès, depuis Baricave

Le Cap Nestès est une randonnée bien classique au départ de la station de ski de fond de Nistos toute proche.

Par contre, en démarrant de Baricave, c’est-à-dire la vallée d’Aure, on ne voit guère de monde et il y a de nombreuses variantes intéressantes.

Voici des photos prises hier, sous un ciel parfois plombé.

(07/03/2012) Traces de renard. Là-bas, au Montaut, versant sud, il n'y a plus de neige.
(07/03/2012) Le Cap Nestès aperçu à un détour de piste forestière.
(07/03/2012) En suivant le lit d'un ruisseau.
(07/03/2012) L'herbe et les genévriers apparaissent franchement par endroits.
(07/03/2012) Vue vers le col de Sonères et l'Arbizon.

(07/03/2012) Un peu perdue, une gentiane printanière.
(07/03/2012) Borne et cairn du sommet.
(07/03/2012) Le secteur de la montagne d'Areng.
(07/03/2012) Haut de la forêt de Baricave.
(07/03/2012) Au loin, en zoomant, on reconnaît le Hourgade (à gauche) et l'ensemble Posets/Espadas (à droite).
Pyrénées/raquettes : quatre balades assez faciles hors de la foule

Pyrénées/raquettes : quatre balades assez faciles hors de la foule

Alors que l’on se bouscule euros trébuchants dans les stations, voici, pour les amateurs de marche et de nature, quatre idées de randos pas très difficiles et peu parcourues aux alentours de la vallée d’Aure : le pic de Douly (Nistos), le Plo del Naou (route de l’Aspin), le pic d’Arneille (juste à l’entrée de la vallée d’Aure) et le vallon de la Pez (Louron).

(21/02/2012) Arrivée au pic de Douly.
(21/02/2012) Le pic du Midi de Bigorre en fin d'après-midi, depuis les parages du Douly.
(22/02/2012) Regard sur Payolle (crête de Bidour).
(22/02/2012) Virée au Plo del Naou. Là-bas, bien sûr, le pic du Midi.
(25/02/2012) Arneille : un terrain super pour la raquette.
(25/02/2012) Mouvement météo vers le Signal de Bassia.
(25/02/2012) Un sous-bois qui devient étrange.
(26/02/2012) Durant la montée dans le vallon de la Pez.
(26/02/2012) Des avalanches, mais pas encore très importantes.
(26/02/2012) Sur le "plateau".
(26/02/2012) Face sud du pic d'Estos (plusieurs centaines de mètres de paroi).

(26/02/2012) Au coeur du vallon de la Pez.
Pyrénées/raquettes : le col de la Bayelle

Pyrénées/raquettes : le col de la Bayelle

Je suis retourné dès samedi du côté de la Bayelle de Gazave.

Mon objectif était d’aller au col de la Bayelle, faire un repérage de rando.

En dehors de chasseurs, assez bas, je n’ai croisé personne.

Le terrain est vraiment propice à la raquette.

(11/02/2012) Paysage caractéristique du secteur.
(11/02/2012) Arrivée au col de la Bayelle.
(11/02/2012) Cette grange a résisté à l'épreuve du temps.
(11/02/2012) La vallée de Nistos, depuis le col.
(11/02/2012) Ma trace derrière moi, en quittant le col.
Pyrénées/raquettes : la Bayelle de Gazave

Pyrénées/raquettes : la Bayelle de Gazave

Vous êtes-vous déjà rendu à la Bayelle de Gazave ?

Au commencement de la montagne, tapie à l’écart entre les vallées d’Aure et de Nistos, perdue au milieu des bois épais, la Bayelle de Gazave est une curiosité géomorphologique : une petite plaine karstique fermée, un poljé.

Quelle que soit la saison, cet endroit bien spécial, à l’atmosphère étrange, mérite la visite des amoureux de la nature.

(08/02/2012) Montée dans la forêt, près de Léchan, notre point de départ.
(08/02/2012) Courte halte à la cabane du Pas de Teil. (Photo : F. Renaud)
(08/02/2012) Le terrain devient complètement plat.
(08/02/2012) La Bayelle l'hiver, en regardant vers Pène Haute. (Photo : F. Renaud)
(06/05/2011) La Bayelle au printemps.
(08/02/2012) On se croirait sur un lac gelé. Traversée de la Bayelle.
(08/02/2012) Le parcours est semé de dolines.
(08/02/2012) Retour à la forêt.
(08/02/2012) Gué du ruisseau de la Goutte. (Photo : P. Boudet)
(08/02/2012) Fred ferme consciencieusement la marche.
Randonnée/Pyrénées : les gentianes se plaisent en hiver au Montaut

Randonnée/Pyrénées : les gentianes se plaisent en hiver au Montaut

Il y a un an, à quelques jours près, j’avais randonné versant vallée d’Aure au Montaut, belvédère sympathique au-dessus de Sarrancolin. Surpris d’y trouver des gentianes de printemps, c’était pour moi l’occasion de faire un petit article sur le blog.

J’y suis retourné aujourd’hui, avec l’idée de voir si – compte tenu de la météo clémente depuis maintenant plusieurs semaines dans les Pyrénées centrales – les gentianes bleues embellissaient à nouveau la montagne au milieu du mois de janvier…

Comme je m’en doutais, ces fleurs magnifiques étaient là, tendrement épanouies, tournées au sud vers le soleil d’hiver.

J’ai relevé 5 micro-stations différentes, et il doit y en avoir davantage.

En attendant la neige, pourquoi se priver du plaisir de découvrir des gentianes printanières en plein janvier ?

(12/01/2012) Une gentiane !
(12/01/2012) Se dévisager de plus près...
(12/01/2012) Couleur de roche et de lichen.
(12/01/2012) La montée est "raisonnable".
(12/01/2012) Autre station. Quel bleu superbe !
(12/01/2012) Cairn au sommet. La vallée de Nistos apparaît.
(12/01/2012) La falaise de Pène Haute, et Lannemezan au loin à droite.
(12/01/2012) Jeu de formes.
(12/01/2012) Un régal !