Archives de
Étiquette : Nistos

Au départ du village de Bareilles, le sommet du Peberé

Au départ du village de Bareilles, le sommet du Peberé

Le nom de ce sommet bien visible depuis Arreau, mais néanmoins largement méconnu, à la différence par exemple du Mont Né ou du Montious, proviendrait du mot « poivrier » en gascon. Il constitue un but de rando raquettes hors des pistes battues du fond de la vallée de Bareilles. Pour cela, on n’hésitera pas à couper – au mieux – dans la forêt, rencontrant parfois des pentes raides encombrées de taillis et de branches au sol… Il est donc préférable d’aimer…

Lire la suite Lire la suite

Du col de Bas au pic de Montaut

Du col de Bas au pic de Montaut

Ce joli parcours en raquettes suit la ligne de crête entre la vallée d’Aure et la vallée de Nistos. Le terrain n’est pas très accidenté, même s’il y a de la « montagne russe ». On visite trois sommets : le mont Castéra, le Glouppe-hup – au nom bizarre, assez loufoque – et le Montaut (prononcer Montaou). Au départ de la vallée d’Aure, l’approche se fait en suivant la piste à flanc du val de Baricave, ce qui permet une excellente mise…

Lire la suite Lire la suite

Mi-décembre au Cap Nestès

Mi-décembre au Cap Nestès

Longue randonnée pédestre hier de Camous à Sarrancolin…en passant par le Cap Nestès. Le Cap Nestès – dont le nom serait en rapport avec Nistos, Nestier – s’aborde très tranquillement depuis la station de Nistos toute proche. Il n’en va pas de même, bien sûr, lorsque l’on démarre la rando du fond de la vallée d’Aure. En contrepartie d’un effort supplémentaire, la marche se déroule dans un cadre beaucoup plus varié et sauvage. Au retour, plutôt que de plonger dans…

Lire la suite Lire la suite

A l’entrée de la vallée d’Aure : Signal de Bassia, Montaut

A l’entrée de la vallée d’Aure : Signal de Bassia, Montaut

Vraiment très bonnes, ces vendanges 2014 dans le Bordelais ! Je reviens de chez Jean Trocard, vigneron (appellations : Fronsac, Lalande de Pomerol, Pessac-Léognan), un ami totalement passionné par son métier, qui cultive l’excellence. Chaque année ou presque, je travaille chez Jean plusieurs semaines lors des vendanges, comme porteur de hottes et aussi au chai. Du raisin en abondance et de qualité. Beaucoup d’heures de travail. De grands moments conviviaux. Bref, un cru remarquable ! Sans trop attendre, revenu en…

Lire la suite Lire la suite

Au pic de Douly. Le cimetière anglo-canadien

Au pic de Douly. Le cimetière anglo-canadien

A pied, ou en raquettes si la neige le permet, voilà une excursion pas seulement belle, sauvage, mais aussi riche d’histoire et émouvante. Chaque année je me rends au Douly (1630 m) en faisant une boucle, jamais la même, coupant à travers bois pour atteindre le sommet et rejoindre le cimetière anglo-canadien. Là repose tout l’équipage – un commandant de bord canadien et six membres d’équipage britanniques – du Halifax de la RAF qui s’est écrasé sur les pentes du…

Lire la suite Lire la suite

Pyrénées/raquettes : Cap Nestès, depuis Baricave

Pyrénées/raquettes : Cap Nestès, depuis Baricave

Le Cap Nestès est une randonnée bien classique au départ de la station de ski de fond de Nistos toute proche. Par contre, en démarrant de Baricave, c’est-à-dire la vallée d’Aure, on ne voit guère de monde et il y a de nombreuses variantes intéressantes. Voici des photos prises hier, sous un ciel parfois plombé.

Pyrénées/raquettes : quatre balades assez faciles hors de la foule

Pyrénées/raquettes : quatre balades assez faciles hors de la foule

Alors que l’on se bouscule euros trébuchants dans les stations, voici, pour les amateurs de marche et de nature, quatre idées de randos pas très difficiles et peu parcourues aux alentours de la vallée d’Aure : le pic de Douly (Nistos), le Plo del Naou (route de l’Aspin), le pic d’Arneille (juste à l’entrée de la vallée d’Aure) et le vallon de la Pez (Louron).

Pyrénées/raquettes : la Bayelle de Gazave

Pyrénées/raquettes : la Bayelle de Gazave

Vous êtes-vous déjà rendu à la Bayelle de Gazave ? Au commencement de la montagne, tapie à l’écart entre les vallées d’Aure et de Nistos, perdue au milieu des bois épais, la Bayelle de Gazave est une curiosité géomorphologique : une petite plaine karstique fermée, un poljé. Quelle que soit la saison, cet endroit bien spécial, à l’atmosphère étrange, mérite la visite des amoureux de la nature.