Étiquette : <span>Saint-Lary-Soulan</span>

Dans les pentes du pic de Tramezaygues

Je suis allé hier après-midi faire une virée versant nord du pic de Tramezaygues (voir un article sur le blog ici). On en aperçoit les pentes rébarbatives depuis Saint-Lary et la vallée d’Aure. Sur le terrain, c’est raide, évidemment. Quelques impacts de chutes de pierres, de l’herbe très glissante, aucun sentier ou balisage, l’endroit –…

Lire la suiteCommenter

Trois sorties en raquettes de la semaine (1) : la Coume d’Ens

La semaine dernière, Marcella découvrait la randonnée en raquettes lors de trois sorties que je lui ai proposées en vallée d’Aure et du Louron. Pour commencer, lundi, une demi-journée d’initiation au-dessus du village d’Ens, sur la montagne de Bastère, dans la Coume. Cette coume –  combe, vallon, en toponymie pyrénéenne – habituellement bien enneigée, versant…

Lire la suiteCommenter

« Nobis » : les « jeunes mariés » ou les « fiancés » de Soulan et d’Aulon

Il était question du col des « Nobis » dans mon dernier article sur le blog. Ce lieu de passage ancestral se trouve à peu près à mi-parcours (1606 m d’altitude) du chemin de randonnée balisé dit des « Nobis », qui relie deux villages de la haute vallée d’Aure, Soulan (vers 1300 m) et Aulon (vers 1200 m)….

Lire la suiteCommenter

Balade du côté du col des Nobis

Le col des Nobis, passage traditionnel situé entre Soulan et Aulon, est bien connu des Aurois. Pourtant, les cartes topographiques ignorent en général son nom. On peut s’y rendre assez facilement depuis l’un ou l’autre village. Hier après-midi, j’y suis allé au départ de Cadeilhan-Trachère, pour faire une boucle plus consistante. La neige est attendue…

Lire la suiteCommenter

La Route des lacs du Néouvielle, ouverte à la circulation… mais exposée au risque d’avalanches

La Route des lacs est ouverte jusqu’à Artigusse depuis le 8 avril cette année. Route notoirement avalancheuse, fermée durant de longs mois, elle permet d’accéder au massif du Néouvielle, en particulier aux secteurs de l’Oule et d’Orédon. Une ouverture vraiment précoce, curieuse quand même, déjà un 8 avril. La Route des lacs serait donc aujourd’hui…

Lire la suiteCommenter

Pic Lumière, Pla d’Adet (toponymie de la vallée d’Aure) (2)

Le Pla d’Adet D’où vient donc le nom « Pla d’Adet » ? Il s’agit assurément d’un replat caractéristique, en balcon au-dessus de la vallée. Mais pourquoi « Adet » ? Un rapport avec le nom de famille Adet, ou avec le mot gascon local qui désigne l’enfant d’une fée, un hadet(h) (toujours au masculin en occitan, c’est le…

Lire la suiteCommenter

Pic Lumière, Pla d’Adet (toponymie de la vallée d’Aure) (1)

Ces deux lieux de la haute vallée d’Aure sont aujourd’hui indissociables de la station de sports d’hiver de Saint-Lary-Soulan. Situés historiquement sur la commune de Cadeilhan-Trachère, ils présentaient jadis une importance particulière surtout pour les habitants du village de Cadeilhan. Le pic Lumière A l’altitude de 1585 mètres, il est surmonté par l’unique pylône du…

Lire la suiteCommenter

La grosse avalanche survenue cet hiver au Monpelat (3)

L’importance du secteur du Monpelat pendant la saison touristique hivernale Plusieurs avalanches d’envergure se sont produites l’hiver dernier en vallée d’Aure. Pourquoi avoir choisi de parler sur le blog de celle-ci en particulier, et dans trois articles ? Parce que l’avalanche semble être encore largement ignorée à ce jour. Et alors que le secteur du Monpelat,…

Lire la suiteVoir 2 Commentaires

La grosse avalanche survenue cet hiver au Monpelat (2)

Je tenais à observer au plus près les dégâts causés par l’avalanche. Avant-hier je suis donc allé au Soum de Monpelat, et j’ai descendu tout le versant nord-est pour rejoindre le lac de l’Oule. Les premiers dommages sont visibles aux alentours de 2230 m. Fort logiquement, c’est surtout à partir de 2050 m que la…

Lire la suiteVoir 1 Commentaire

La grosse avalanche survenue cet hiver au Monpelat (1)

J’ai abordé le sujet il y a quelques semaines ici sur le blog (voir les trois premières photos). La problématique posée intéresse la prévention. Sans faire de l’alarmisme, une avalanche plus importante que celle de cet hiver reste possible si les conditions de neige et météo sont réunies. Un précédent vers 1950 A défaut d’en…

Lire la suiteVoir 3 Commentaires