Archives de
Étiquette : Pyrénées

Gentianes et bandes de neige au Signal de Bassia

Gentianes et bandes de neige au Signal de Bassia

A cette époque de l’année, dans les Pyrénées centrales, le marcheur a la chance de disposer d’un grand choix de sorties à pied, en raquettes, ou les deux à la fois lors de tel ou tel parcours. L’important est d’anticiper les conditions montagne. Il faut s’équiper en conséquence (crampons parfois indispensables). J’ai voulu faire lundi après-midi une rando pédestre plutôt simple et pas longue : la boucle classique du Signal de Bassia, à partir du col de Beyrède. Les gentianes…

Lire la suite Lire la suite

Une petite sortie à l’heure du goûter. Les granges foraines en hiver

Une petite sortie à l’heure du goûter. Les granges foraines en hiver

Grâce au froid qui persiste, la neige reste propice pour faire de la raquette même pas très haut dans la montagne auroise. Hier après-midi, je suis allé marcher deux courtes heures en amont du village de Cadeilhan, à l’étage des granges foraines de Cadeilhan-Trachère et de Vignec. Beaucoup de ces granges sont malheureusement aujourd’hui des ruines. Autrefois, jusqu’aux années 60, elles étaient utilisées l’hiver pour abriter le bétail – les vaches, pas les moutons, qui eux ne restaient pas en…

Lire la suite Lire la suite

« Nobis » : les « jeunes mariés » ou les « fiancés » de Soulan et d’Aulon

« Nobis » : les « jeunes mariés » ou les « fiancés » de Soulan et d’Aulon

Il était question du col des « Nobis » dans mon dernier article sur le blog. Ce lieu de passage ancestral se trouve à peu près à mi-parcours (1606 m d’altitude) du chemin de randonnée balisé dit des « Nobis », qui relie deux villages de la haute vallée d’Aure, Soulan (vers 1300 m) et Aulon (vers 1200 m). Voici quelques précisions destinées aux amateurs de toponymie. Le mot occitan novis Prononcé « nobis », le mot, gascon, est issu de l’occitan novis (nòvis), nom masculin…

Lire la suite Lire la suite

Mi-décembre au Cap Nestès

Mi-décembre au Cap Nestès

Longue randonnée pédestre hier de Camous à Sarrancolin…en passant par le Cap Nestès. Le Cap Nestès – dont le nom serait en rapport avec Nistos, Nestier – s’aborde très tranquillement depuis la station de Nistos toute proche. Il n’en va pas de même, bien sûr, lorsque l’on démarre la rando du fond de la vallée d’Aure. En contrepartie d’un effort supplémentaire, la marche se déroule dans un cadre beaucoup plus varié et sauvage. Au retour, plutôt que de plonger dans…

Lire la suite Lire la suite

Puig de Sallfort, en balcon au-dessus de la grande bleue

Puig de Sallfort, en balcon au-dessus de la grande bleue

Je viens de finir les vendanges à Collioure chez Joakim. J’étais porteur, comme d’habitude. Pas beaucoup de raisin en 2016, mais sans doute un millésime de qualité. Ambiance de travail très sympa. Dans les environs, le Puig de Sallfort (pic de Sailfort) offre une exceptionnelle séquence panoramique à l’amateur de randonnées.  

Le lac de Barbazan et ses mystères (4)

Le lac de Barbazan et ses mystères (4)

Saint Michel protecteur L’archange Michel est le saint patron de Barbazan. Ce choix ne doit sans doute rien au hasard. Une chapelle bâtie autrefois tout près du lac et d’une source aurait été dédiée à l’archange chef des armées célestes. Depuis les hauteurs, une statue qui représente saint Michel terrassant le Démon veille aujourd’hui encore sur le village et le lac. Des pierres païennes jetées au fond du lac ? N’oublions pas que Barbazan se trouve à proximité de Saint-Bertrand-de-Comminges,…

Lire la suite Lire la suite

Le lac de Barbazan et ses mystères (3)

Le lac de Barbazan et ses mystères (3)

Un village englouti La légende du village maudit et englouti au fond du lac de Barbazan retrace un cataclysme. Le récit comporte des variantes, mais il s’agit toujours d’une punition divine suite à un manquement grave au devoir, sacré, d’hospitalité. Voici, sur le site Gallica, la version la plus littéraire, celle transcrite par le grand épigraphiste Julien Sacaze pour les besoins de sa fameuse enquête de linguistique et de toponymie des Pyrénées (1887) : « La légende de Barbazan » . Parfois,…

Lire la suite Lire la suite

Le lac de Barbazan et ses mystères (2)

Le lac de Barbazan et ses mystères (2)

Enigmes de la nature ? Un certain nombre de particularités ou phénomènes étranges ont été rapportés au sujet du lac et de ses abords : – La profondeur maximale du lac resterait aujourd’hui encore inconnue. – Son mode d’alimentation serait toujours inexpliqué. – Via quelque source cachée sous le lac, l’eau thermale de Barbazan s’y écoulerait peut-être. – Le lac garderait tout au long de l’année exactement le même niveau. – Selon une croyance populaire bien établie avant la Révolution,…

Lire la suite Lire la suite

Le lac de Barbazan et ses mystères (1)

Le lac de Barbazan et ses mystères (1)

En ces temps de canicule, le lac de Barbazan est un lieu particulièrement agréable, à recommander pour la détente au seuil des Pyrénées commingeoises. Le grotesque burkini islamique, rétrograde et provocateur, ne devrait en principe pas y faire problème, la baignade étant interdite. Plusieurs mystères, de curieuses légendes, se rattachent à ce lac glaciaire caractérisé aussi par une forme ovale parfaite et des eaux très douces. J’étais hier au lac de Barbazan avec mes amis montagnards Robert Bonesso (dit « le…

Lire la suite Lire la suite

Au Montardo

Au Montardo

Restons encore un peu dans le massif des Encantats. Voici 3 photos que j’ai prises aujourd’hui lors de l’ascension du Montardo, sommet splendide réputé, bien visible et impressionnant depuis Artiès.