Archives de
Étiquette : Louron

Escapade en val d’Aube

Escapade en val d’Aube

Je n’avais pas beaucoup de temps, jeudi, pour « raquetter ». J’ai quand même trouvé un créneau en début d’après-midi. Mon choix s’est porté sur le val d’Aube, plus précisément le secteur des Barguérettes, un endroit sauvage et en général bien enneigé à cette époque de l’année. Au départ du Pont des Chèvres, l’approche s’est d’abord faite à pied, du côté de la Pène des Aubères. J’ai chaussé les raquettes vers 1500. Ensuite, les champs de neige étaient magnifiques, et ça portait…

Lire la suite Lire la suite

Trois sorties en raquettes de la semaine (3) : le sommet de Pouyaué

Trois sorties en raquettes de la semaine (3) : le sommet de Pouyaué

Pour clore la semaine, troisième rando avec Marcella, vendredi, du col de Peyresourde au sommet de Pouyaué. Compte tenu de l’enneigement irrégulier, le parcours se déroule en partie à pied, en partie en raquettes. Il y a beaucoup de vent par endroits, sous un ciel qui devient plombé. Cela ne nous rebute pas, nous voulons atteindre ce sommet de moyenne montagne, c’est l’objectif de la journée. L’itinéraire, assez long, suit une ligne de crête esthétique et peu difficile entre la…

Lire la suite Lire la suite

Trois sorties en raquettes de la semaine (2) : le vallon de la Pez

Trois sorties en raquettes de la semaine (2) : le vallon de la Pez

Deuxième randonnée en raquettes avec Marcella, mercredi. Nous choisissons d’aller au fin fond de la vallée du Louron, dans le sauvage et impressionnant vallon de la Pez. Il s’agit maintenant d’une sortie à la journée, après la demi-journée d’initiation lundi au-dessus du village d’Ens. Météo idéale. La neige est vierge de toute trace de raquette ou de ski. Après avoir traversé le « plateau », nous cheminons en lacets pour gravir la pente, dont de nombreux faux plats. Comme d’habitude en hiver…

Lire la suite Lire la suite

Sommet de l’Aigle et sommet de Pouyaué… On rechausse les raquettes

Sommet de l’Aigle et sommet de Pouyaué… On rechausse les raquettes

Même si elle n’a pas été très importante, la dernière chute de neige permet de rechausser les raquettes ou les skis sur nombre d’itinéraires classiques. Profitons-en tant que la blanche est là ! Les photos qui suivent ont été prises hier après-midi en faisant une agréable boucle ensoleillée au départ de Mont.

Balade dans le vallon de la Pez

Balade dans le vallon de la Pez

La vallée du Louron a la réputation d’être plus froide et mieux enneigée que la vallée d’Aure, à altitude comparable bien sûr. Histoire de prendre quelques marques, j’ai fait une balade tout à l’heure dans ce recoin sauvage adossé à la frontière et dominé par des 3000. Le déficit neigeux est certain. Pour autant, cela ne retire pas grand chose à l’attrait du lieu, encore facilement accessible à pied (raquettes ou skis sont inutiles).

Courte virée au Cap de la Pène de Soulit

Courte virée au Cap de la Pène de Soulit

Ce petit sommet, facile et rapide d’accès depuis le col de Peyresourde (cependant, attention, il existe parfois un sérieux risque d’avalanches en hiver ou au printemps), offre toujours des points de vue intéressants. J’y étais samedi après 16 heures, ce qui explique la tonalité différente des photos.  

Grand Batchimale alias pic Schrader (3.170 et quelques mètres)

Grand Batchimale alias pic Schrader (3.170 et quelques mètres)

Son altitude exacte se situe aux alentours de 3175 m (3174 à 3178 m, et même plus, selon les sources), peu importe, c’est un « 3000 » historique des Pyrénées. Lieu de rassemblement préféré, lorsqu’il fait mauvais temps, des sorcières de la vallée d’Aure et de la vallée du Louron, le Grand Batchimale, Gran Bachimala ou Machimala (« mauvais val »), était encore traditionnellement appelé pic Pétard ou pic Tonnerre à la fin du XIXe siècle  – cela indiquait un rapport avec la foudre qui…

Lire la suite Lire la suite