Archives de
Étiquette : Géla

Randonnée en raquettes au Port Vieux (vallée de Pinara)

Randonnée en raquettes au Port Vieux (vallée de Pinara)

Nous sommes montés avant-hier 29 novembre au Port Vieux (le « vieux col ») depuis l’entrée du tunnel de Bielsa versant espagnol.

Régis, toujours aussi motivé, m’avait rejoint en partant tôt le matin de chez lui dans l’Aveyron.

Il a fait beau, mais avec des passages nuageux et par intermittence un vent glacial.

Si les isards – malheureusement victimes comme en France d’une grave maladie, la pestivirose – sont restés invisibles, nous avons eu le plaisir d’être escortés par un majestueux gypaète barbu.

Enneigement correct, bonne cohésion des cristaux, pas de glace et aucun danger d’avalanches : le cadre sauvage de la vallée de Pinara s’est très bien prêté à notre première sortie en raquettes de la saison hivernale.

regis-durant-approche-a-pied-randonnee-raquettes-port-vieux-pinara
Régis durant l’approche à pied. (Photo : Michel Bessone)
la-on-chausse-port-vieux-au-fond-a-droite-randonnee-raquettes-port-vieux-pinara
Là, on chausse. Le Port Vieux se situe au fond à droite. (Photo : Michel Bessone)
de-plus-en-plus-frais-il-faut-se-couvrir-randonnee-raquettes-port-vieux-pinara
De plus en plus frais… Il faut se couvrir. (Photo : Michel Bessone)
dans-dernieres-pentes-randonnee-raquettes-port-vieux-pinara
Dans les dernières pentes. (Photo : Michel Bessone)
vallee-gela-au-debouche-col-randonnee-raquettes-port-vieux-pinara
La vallée de la Géla au débouché du col. (Photo : Michel Bessone)
pic-aiguillette-randonnee-raquettes-port-vieux-pinara
Pic de l’Aiguillette. (Photo : Michel Bessone)
vallee-pinara-vue-du-port-vieux-randonnee-raquettes-port-vieux-pinara
Vallée de Pinara vue du Port Vieux. (Photo : Michel Bessone)
sur-itineraire-retour-randonnee-raquettes-port-vieux-pinara
Sur l’itinéraire de retour. (Photo : Michel Bessone)
Corniches de la vallée de Pinara

Corniches de la vallée de Pinara

(Parenthèse, « scoop » en vallée d’Aure : une info pratique et touristique très intéressante : depuis aujourd’hui, la Route des lacs est ouverte aux véhicules jusqu’à Orédon.)

Rando cet après-midi dans la vallée de Pinara, un endroit sauvage juste à la sortie du tunnel de Bielsa.

Approche à pied, utilisation des raquettes ensuite, car il y a encore beaucoup de neige.

Les corniches, nombreuses, incitent à une grande prudence sur la crête.

La virée n’en demeure pas moins agréable et très belle.

coup-oeil-en-arriere-durant-montee-corniches-de-vallee-pinara
Coup d’oeil en arrière durant la montée. (Photo : Michel Bessone)
port-vieux-corniches-de-vallee-pinara
Le Port Vieux. (Photo : Michel Bessone)
parcours-sur-crete-corniches-de-vallee-pinara
Parcours sur la crête. (Photo : Michel Bessone)
corniches-sur-point-de-se-rompre-corniches-de-vallee-pinara
Des corniches sur le point de se rompre… (Photo : Michel Bessone)
on-ira-pas-plus-loin-corniches-de-vallee-pinara
On ira pas plus loin ! (Photo : Michel Bessone)
vue-sur-vallee-pinara-corniches-de-vallee-pinara
Vue sur la vallée de Pinara. (Photo : Michel Bessone)
ma-trace-et-pic-aiguillette-corniches-de-vallee-pinara
Ma trace et le pic de l’Aiguillette. (Photo : Michel Bessone)
du-cote-soum-de-barrosa-corniches-de-vallee-pinara
Du côté du Soum de Barrosa. (Photo : Michel Bessone)
vallee-de-gela-corniches-de-vallee-pinara
Vallée de la Géla. (Photo : Michel Bessone)
je-retrouve-ma-trace-raquettes-de-aller-corniches-de-vallee-pinara
Je retrouve ma trace de raquettes de l’aller. (Photo : Michel Bessone)

 

Sur la crête de l’Aiguillette. Quel est l’enneigement actuel ?

Sur la crête de l’Aiguillette. Quel est l’enneigement actuel ?

Cet après-midi, j’ai fait une petite virée à pied sur la crête de l’Aiguillette, histoire de prendre des repères de l’enneigement actuel en haute vallée d’Aure.

A un mois de l’hiver, les routes du Rioumajou (dès Tramezaygues) et d’Artigusse (dès Fabian) sont désormais interdites à la circulation pour des raisons « hivernales ».

Dans la vallée, les conditions météo sont plutôt celles d’une mi-octobre…

A l’entrée du tunnel (1821 m d’altitude), j’ai vu tout à l’heure un magnifique bourdon jaune et noir.

Bien sûr, si l’on compare avec l’an passé (voir sur le blog les sorties en raquettes réalisées fin novembre et début décembre 2013), le manteau neigeux est plus que modeste.

Cependant, quelques secteurs – pas nombreux, il est vrai, et semble-t-il davantage en Espagne – présentent un aspect de saison.

arrivee-a-hourquette-sur-crete-aiguillette
Arrivée à la hourquette. (Photo : Michel Bessone)
muraille-barroude-sur-crete-aiguillette
Muraille de Barroude. (Photo : Michel Bessone)
pic-arriouere-avec-bel-enneigement-sur-crete-aiguillette
Le pic d’Arriouère avec un bel enneigement. (Photo : Michel Bessone)
pic-bourgade-sur-crete-aiguillette
Pic de Bourgade. (Photo : Michel Bessone)
crete-port-vieux-sur-crete-aiguillette
Crête de Port Vieux. (Photo : Michel Bessone)
col-et-pic-aiguillette-sur-crete-aiguillette
Col et pic de l’Aiguillette. (Photo : Michel Bessone)
pic-barrosa-sur-crete-aiguillette
Pic de Barrosa. (Photo : Michel Bessone)
vallon-aiguillette-ou-de-hourquet-sur-crete-aiguillette
Le vallon de l’Aiguillette (ou de Hourquet). (Photo : Michel Bessone)

 

A la hourquette de Chermentas (traversée Piau – virage de la Géla)

A la hourquette de Chermentas (traversée Piau – virage de la Géla)

Randonnée à pied et en raquettes, vendredi dernier, avec Régis, Bernard et Joël.

Au programme : la hourquette de Chermentas depuis la vallée du Badet, et un retour par la vallée de la Géla.

peu-farouche-marmotte-badet-hourquette-chermentas-raquettes
Peu farouche, une marmotte du Badet. (Photo : Michel Bessone)
soum-salettes-hourquette-chermentas-raquettes
Soum des Salettes. (Photo : Michel Bessone)
lac-badet-hourquette-chermentas-raquettes
Le lac de Badet. (Photo : Michel Bessone)
nous-allons-pouvoir-chausser-raquettes-hourquette-chermentas-raquettes
Nous allons pouvoir chausser les raquettes. (Photo : Michel Bessone)
il-vaut-mieux-pas-trop-s-approcher-hourquette-chermentas-raquettes
Il vaut mieux ne pas trop s’approcher… (Photo : Michel Bessone)
petite-pause-durant-montee-hourquette-chermentas-raquettes
Petite pause durant la montée. (Photo : Michel Bessone)
sortie-pres-col-hourquette-chermentas-raquettes
La sortie près du col. (Photo : Michel Bessone)
deux-randonneurs-nous-suivent-hourquette-chermentas-raquettes
Deux randonneurs nous suivent. (Photo : Michel Bessone)
pic-campbieil-vu-depuis-hourquette-chermentas-raquettes
Pic de Campbieil, vu depuis la hourquette de Chermentas. (Photo : Michel Bessone)
vallee-gela-hourquette-chermentas-raquettes
Vallée de la Géla. (Photo : Michel Bessone)
premiere-partie-descente-hourquette-chermentas-raquettes
Première partie de la descente. (Photo : Michel Bessone)
regis-et-joel-heure-du-casse-croute-hourquette-chermentas-raquettes
Régis et Joël à l’heure du casse-croûte. (Photo : Michel Bessone)
poursuite-descente-dans-prochains-paturages-ete-hourquette-chermentas-raquettes
Poursuite de la descente dans les prochains pâturages d’été. (Photo : Michel Bessone)

Col de l’Aiguillette depuis l’entrée du tunnel de Bielsa

Col de l’Aiguillette depuis l’entrée du tunnel de Bielsa

C’est une sortie prisée l’hiver et le printemps, une classique en vallée d’Aure, pas trop difficile et réservant un magnifique point de vue sur la Muraille de Barroude.

On part de l’entrée du tunnel de Bielsa côté français, donc de 1800 m d’altitude versant nord, ce qui garantit en principe souvent un très bon enneigement dès le parking.

Bien sûr, le plus intéressant est de faire une boucle par la Hourquette des Aiguillettes.

N’oublions pas que le vallon de Hourquet reste un endroit avalancheux. Il ne faut pas s’y aventurer n’importe où et n’importe quand.

Les photos qui suivent ont été prises aujourd’hui lors d’une randonnée en raquettes.

ligne-de-crete-frontaliere-col-de-aiguillette
Ligne de crête frontalière. (Photo Michel Bessone)
petit-nuage-pic-mechant-col-de-aiguillette
Petit nuage sur le pic Méchant. (Photo : Michel Bessone)
beaux-champs-de-neige-col-de-aiguillette
De beaux champs de neige. (Photo : Michel Bessone)
secteur-du-garlitz-col-de-aiguillette
Secteur du Garlitz. (Photo : Michel Bessone)
ma-trace-vue-vers-vallee-aure-col-de-aiguillette
Ma trace vue vers la vallée d’Aure. (Photo : Michel Bessone)
se-mefier-des-corniches-col-de-aiguillette
Se méfier des corniches. (Photo : Michel Bessone)
haut-vallee-gela-muraille-barroude-col-de-aiguillette-raquettes
Le haut de la vallée de la Géla et la Muraille de Barroude. (Photo : Michel Bessone)
la-bas-espagne-pic-de-barrosa-col-de-aiguillette
Là-bas, en Espagne, le pic de Barrosa. (Photo : Michel Bessone)
pic-de-port-vieux-col-de-aiguillette
Le pic de Port Vieux, au premier plan. (Photo : Michel Bessone)
avalanches-vallon-hourquet-col-de-aiguillette
Avalanches dans le vallon de Hourquet. (Photo : Michel Bessone)

 

Images de Barroude

Images de Barroude

J’étais hier à l’Arbizon, depuis Lurgues, avec Régis. En attendant de mettre sur le blog un article consacré à cette rando, je fais suivre quelques photos parlantes prises vendredi (19 juillet) par Régis et Isabelle à Barroude.

La vallée de la Géla est somptueuse, comme toujours.

Il n’y a aucun souci de neige pour franchir les « Pichous ».

Après, c’est le décor grandiose, formidable, de la Muraille de Barroude, que l’on longe sur des névés faciles.

On arrive aux lacs majestueux, encore enneigés. La fatigue de la marche est récompensée par cette vision unique.

Avant de redescendre dans la vallée, n’hésitez pas à rendre visite à Rozenn et Eric, qui gardent avec beaucoup de gentillesse et de professionnalisme le refuge de Barroude !

montee-superbe-sans problemes-images-barroude
La montée est superbe et sans problème. (Photo : Régis Barbance)
isabelle-neve-facile-images-barroude
Isabelle, traversant un névé facile. (Photo : Régis Barbance)
lac-images-barroude
Lac principal de Barroude. (Photo : Régis Barbance)
refuge-accueil montagnard-extraordinaire-images-barroude
Le refuge de Barroude, un accueil très chaleureux, montagnard et professionnel. (Photo : Régis Barbance)
ilots-lacs-images-barroude
Ilots sur le lac. (Photo : Régis Barbance)
pour-se-baigner-juste-images-barroude
Pour se baigner, c’est encore un peu juste… (Photo : Régis Barbance)

 

Randonnée/Pyrénées : Bataillence, dimanche…

Randonnée/Pyrénées : Bataillence, dimanche…

Vite abordable depuis l’entrée côté français du tunnel d’Aragnouet-Bielsa, c’est-à-dire une route à 1821 m d’altitude, Bataillence séduit en hiver et au printemps bon nombre de skieurs de randonnée, de raquetteurs et de grimpeurs de cascades de glace.

Exposé plein nord, le secteur est en principe bien enneigé. Cela explique certaines convoitises : on voudrait y aménager des remontées mécaniques, des pistes de ski alpin (hypothèse en rapport avec le projet de nouvelle station Saux-la Géla).

Pas la foule, ces jours-ci en tout cas. Je me suis rendu sur la crête de Bataillence, dimanche à pied, lundi en raquettes, et je n’ai croisé personne. Il y avait certes quelques traces, mais versant espagnol. La montagne de Bataillence était parée de neige vierge.

Au menu, dimanche, une incursion sur le sommet le plus occidental de la crête, au-dessus du port de Bielsa ; et lundi, un petit tour dans les combes et l’ascension du pic de Bataillence (2604 m).

La neige était bonne, nulle part glacée – comme elle peut l’être ailleurs actuellement (sans crampons, en rando raquettes la semaine dernière avec Régis, nous avons préféré ne pas gravir le sommet de Coste Oueillère). Aucun risque marqué d’avalanche, grand beau temps. Bref, des conditions favorables, comme vous pourrez vous en rendre compte sur les photos de cet article et d’un autre à paraître demain.

(27/11/2011) Cascade de glace en formation.
(27/11/2011) L'objectif est là-haut.
(27/11/2011) Sentier glissant. Gare !
(27/11/2011) Les connaisseurs de l'endroit se rendront compte où commence le manteau neigeux.
(27/11/2011) Dans la pente.
(27/11/2011) La sortie est très belle.
(27/11/2011) Plongeant dans l'ombre, la vallée aragonaise de Bielsa.
Randonnée/Pyrénées : les vallées de Saux et de la Géla

Randonnée/Pyrénées : les vallées de Saux et de la Géla

« Les vallées de Saux et de la Géla sont aujourd’hui des espaces majeurs pour un tourisme de nature et de randonnée en essor » (Avis du préfet des Hautes-Pyrénées sur le dossier UTN, 13/04/2011).

Suivent ici des photos que j’ai prises il y a quelques jours, lors de marches dans l’une et l’autre vallée, et qui montrent des lieux, des habitats naturels menacés plus ou moins directement par le projet de création de station de ski.

(08/05/2011) Sur la crête des Aiguillettes. On reconnaît le pic Méchant (à gauche) et le pic de Bugatet (à droite).
(08/05/2011) Le pic de Barrosa présente encore un bel enneigement.

(08/05/2011) Entre Géla et Saux, poursuite de la randonnée en direction de la hourquette des Aiguillettes.
(08/05/2011) Hourquette des Aiguillettes. Vue sur la crête frontalière, qui domine le vallon de Hourquet.
(08/05/2011) Mare bleue et jeu de nuages dans la vallée de Saux.
(09/05/2011) Ribère, la neste et les cabanes de la Géla, et là-haut, la Muraille de Barroude.
(09/05/2011) Ruisseau de Chermentas.
(09/05/2011) Primevères attirées par l'eau pure.
(09/05/2011) Observant son territoire, un isard mâle adulte.
(09/05/2011) La jeunesse de la vallée de la Géla (isards).
(10/05/2011) Gentianes de Koch.
Le projet de station de ski dans les vallées de Saux et de la Géla (2)

Le projet de station de ski dans les vallées de Saux et de la Géla (2)

(08/05/2011) Versant vallée de la Géla, la nouvelle station comprendra 6 pistes de ski, un télésiège de près de 2 km de longueur, des canons à neige, une grande retenue d'eau, une route d'exploitation, plusieurs bâtiments dont un restaurant d'altitude. La vue est prise à proximité de la future plateforme 2270 m.
(08/05/2011) Covisibilité totale avec l'autre rive de la vallée de la Géla (unité paysagère Chermentas), territoire d'exception localisé dans la zone coeur du parc national des Pyrénées, et patrimoine mondial de l'Unesco.
(10/05/2011) A l'arrivée du télésiège RM2 et de la piste bleue n° 7 projetés (plateforme 1860 m), on se rend bien compte que, versant Géla, la station sera tout en balcon au-dessus de Ribère et du parc national.
(09/05/2011) Par gravité naturelle, les ruisseaux de la Hourmagerie alimentent directement la neste de la Géla naissante, en amont des cabanes de la Géla.
(09/05/2011) Le desman des Pyrénées est présent dans la neste de la Géla, aux alentours des cabanes pastorales (très chanceux, j'ai pu l'y observer une fois). Avec le projet d'UTN, sa destruction est désormais annoncée.

(09/05/2011) Enjeu paysager : enveloppe des aménagements prévus, vue au loin depuis le chemin de Barroude, à Escouerens.
(08/05/2011) Le réseau hydrographique - qui est en très bon état écologique - du secteur de la Hourmagerie sera irrémédiablement impacté (terrassements, remodelages de terrains, neige artificielle, pollutions).
(10/05/2011) A cet endroit de Ribère, près des cabanes de la Géla, la neste de la Géla (qui coule à gauche) se trouve dans la zone coeur du parc national des Pyrénées, d'après le balisage.

(15/05/2011) L'impossibilité évidente, comme on le voit sur la photo, de domaine skiable entre la crête de Piau et la plateforme aval de la Hourmagerie confirme que Saux-la Géla sera en réalité une nouvelle station créée ex nihilo, et non une extension de Piau Engaly.
Le projet de station de ski dans les vallées de Saux et de la Géla (1)

Le projet de station de ski dans les vallées de Saux et de la Géla (1)

En complément de mon billet précédent, j’aborde à l’aide de photographies, dans deux articles, diverses réalités de ce projet inacceptable.

A voir aussi très bientôt sur le blog (Carnet de randos) : Randonnée/Pyrénées : les vallées de Saux et de la Géla.

(08/05/2011) Il y aura ici, dans la vallée de Saux : route modifiée, giratoire, parking payant 500 places voitures + autocars, bâtiment d'accueil et d'exploitation, bâtiment technique, bâtiments commerciaux (location-vente, restauration), tapis roulants, remontée mécanique, 5 pistes de ski, canons à neige, route d'exploitation... Conséquences notables pour la faune et la flore : destruction de l'euprocte des Pyrénées dans les cours d'eau et menace grave pour l'androsace des Pyrénées dans les rochers près de la hourquette des Aiguillettes.
(08/05/2011) Le risque avalancheux est très marqué dans le vallon de Hourquet.
(10/05/2011) L'emprise de la ligne de la télécabine (câble, pylônes, cabines de 10 places chacune) sera perceptible durant toute la montée sur le chemin de la Géla jusqu'à Ribère.
(09/05/2011) Câbles des remontées mécaniques, et notamment câble de la télécabine : risque de collision important pour l'avifaune (grands rapaces, galliformes de montagne en particulier). A droite de la photo, le point côté 1872 m correspond à la plateforme aval 1860 m.
(09/05/2011) On voit le secteur où la télécabine sera implantée pour relier la nouvelle "station espagnole" de Saux-la Géla à celle de Piau Engaly. L'endroit est fréquenté par le gypaète barbu et l'aigle royal (aire de nidification pour ce dernier).
(10/05/2011) L'emprise du projet est perçue aussi depuis le bas de l'unité paysagère Ribère.
(10/05/2011) Cabanes pastorales de la Géla. En détruisant des estives ancestrales, l'impact de la station de ski sera catastrophique pour le pastoralisme.