Archives de
Étiquette : Gourguet

Estibère et Gourguet (1)

Estibère et Gourguet (1)

Hier, en raquettes, randonnée dans la réserve naturelle du Néouvielle. Au menu : vallon d’Estibère, pic de Gourguet, vallon de Gourguet. Des classiques… Le ciel était par moments très voilé (ce qui explique les couleurs de certaines photos). Une perturbation météorologique s’annonçait.  

Balade du 1er novembre dans le Néouvielle

Balade du 1er novembre dans le Néouvielle

Quelques images d’un tour bien agréable effectué à pied hier après-midi, jour de la Toussaint, dans le massif du Néouvielle, au départ du parking d’Aubert, par chance encore accessible et autorisé aux véhicules. De lac en lac, le terrain ne présente guère de difficultés techniques. Sentier et hors-sentier peuvent alterner, pour rendre la rando encore plus intéressante. Pendant de nombreux mois, ces hauts-lieux se prêtent aussi merveilleusement à la raquette à neige (voir différents reportages raquettes sur le blog).

En raquettes au clot d’Aygues-Cluses

En raquettes au clot d’Aygues-Cluses

Jolie boucle depuis Orédon, samedi dernier avec Régis. L’objectif était le clot d’Aygues-Cluses (ce secteur perdra toute une partie de son attrait sauvage lorsque le refuge d’Aygues-Cluses sera construit). Itinéraire par le col de Madamète à l’aller. Nous avons chaussé les raquettes aux alentours du lac d’Aumar. Le Gourg de Rabas pouvait encore être traversé. Ascension du pic de Gourguet. Retour par le vallon d’Estibère et le col d’Aumar.

Pic de Gourguet, par les vallons de Gourguet et d’Estibère

Pic de Gourguet, par les vallons de Gourguet et d’Estibère

(Suite de l’article d’hier.) Décidément, il fait presque trop beau pour randonner ! La réverbération est intense et pas le moindre souffle d’air ne vient tempérer la canicule. Mais bon, ne nous plaignons pas. Les paysages sont superbes. La qualité de neige demeure tout à fait correcte. L’ascension du pic de Gourguet ne pose aucune difficulté.

Une longue randonnée (2) : Estibère, l’Oule en raquettes

Une longue randonnée (2) : Estibère, l’Oule en raquettes

La rando se poursuit. Parvenu au col d’Aumar, c’est toujours un enchantement de découvrir le secret vallon d’Estibère, « joyau de la réserve naturelle du Néouvielle ». L’heure avance, il faut revenir à Fabian. Comme c’était mon intention, je choisis de descendre le vallon d’Estibère pour atteindre ensuite le lac de l’Oule. L’enneigement me permet de garder les raquettes jusqu’au barrage.  

Le pic de Néouvielle à ski le 12 juillet 2013

Le pic de Néouvielle à ski le 12 juillet 2013

J’ai rencontré Laurent et Béatrice, deux sympathiques skieurs de randonnée du val d’Azun, au col de Gourguet, lors de ma grande boucle en raquettes le lundi de Pentecôte (voir ici sur le blog). Depuis, nous sommes restés en contact. Laurent vient de mettre sur son blog une vidéo que je trouve chouette et intéressante. On peut bien se rendre compte des conditions actuelles de la montagne. Je n’étais pas avec eux. Voilà donc, à ski de rando, presque au milieu…

Lire la suite Lire la suite

Une randonnée en raquettes à la Pentecôte (4) : Gourguet

Une randonnée en raquettes à la Pentecôte (4) : Gourguet

La qualité de la neige est idéale. Le vallon de Gourguet se dévoile sous un soleil de plus en plus tenace. Mais le fond de l’air reste frais. Quelques mètres encore pour atteindre par des pentes faciles le sommet du pic de Gourguet et découvrir, versant Barèges, le saisissant vallon d’Aygues-Cluses. Redescendu au col, je fais connaissance avec Laurent et Béatrice, les deux skieurs de randonnée qui ont passé la nuit dans le refuge de Bastan et que j’ai aperçus…

Lire la suite Lire la suite

Pyrénées/raquettes : lumières de pic dans le lac de Gourguet

Pyrénées/raquettes : lumières de pic dans le lac de Gourguet

Les photos qui suivent complètent mon article précédent. Elles ont été prises samedi dernier au cours de la même randonnée, pendant la descente. J’ai trouvé belle cette image changeante du pic de Bastan, assez insolites ces reflets lumineux éclairant le vallon de Gourguet plongé dans la pénombre et le froid à la tombée de la nuit.