Étiquette : gentiane

Une curiosité botanique : l’iris blanc des Pyrénées

Il existe bel et bien, l’iris blanc des Pyrénées. Ce n’est pas un mythe ou un fantasme ! Croiser la plante au détour d’un sentier ou d’une prairie d’altitude reste certes un privilège, un bonheur rare. Endémique de la chaîne pyrénéenne et des Monts Cantabriques, l’iris indigène (Iris latifolia) revêt habituellement une belle robe bleue…

Lire la suiteCommenter

Le pic de l’Aiguillette et le pic de Marioules

Deux « petits » pics frontaliers à plus de 2500 m, que l’on peut atteindre sans difficultés techniques à cette époque de l’année depuis l’entrée du tunnel, soit côté Bielsa, soit versant français. Hier après-midi, le temps était, comme c’est devenu malheureusement une habitude depuis plusieurs semaines, chaud et lourd, risquant de tourner à l’orage. J’avais cependant…

Lire la suiteCommenter

Gentianes et bandes de neige au Signal de Bassia

A cette époque de l’année, dans les Pyrénées centrales, le marcheur a la chance de disposer d’un grand choix de sorties à pied, en raquettes, ou les deux à la fois lors de tel ou tel parcours. L’important est d’anticiper les conditions montagne. Il faut s’équiper en conséquence (crampons parfois indispensables). J’ai voulu faire lundi…

Lire la suiteCommenter

Balade au Monné Rouye

Promenade tout à l’heure en partant du col d’Aspin. Le Monné Rouye, que je vous ai déjà présenté ici sur le blog, se prête parfaitement à une courte balade, que l’on vienne de la vallée d’Aure ou de la vallée de Campan

Lire la suiteCommenter

Randonnée au crépuscule sur le Montaut

Hier, en fin d’après-midi, à l’entrée de la vallée d’Aure, sur le Montaut, un petit sommet que les lecteurs du blog connaissent bien. Pour savourer pleinement l’ambiance d’un coucher de soleil en montagne, rien ne vaut une marche, à l’heure indécise et émouvante du crépuscule. La météo exceptionnellement clémente permet de faire ces jours-ci plein…

Lire la suiteCommenter

Neiges d’automne au col des Vaches (vallée de Trigoniero)

Traduit en français, c’est le « col des Vaches ». Un nom assez rarement mentionné sur les cartes ou dans les topos. Le col, le passage, présente pourtant tout son intérêt, permettant de relier la vallée de Trigoniero à celle d’Urdiceto. On trouve par là une belle montagne bien sauvage qui se prête à la marche hors…

Lire la suiteCommenter

Un petit tour dans la coume de la Maoubé

La coume de la Maoubé, c’est-à-dire la combe du « mauvais vent » (sans doute, un vent froid, désagréable, venant du nord) se situe loin de tout, accrochée aux flancs abrupts de l’Arbizon. A cette époque, voilà un but intéressant de sortie en raquettes. Entre deux averses, j’y ai fait un tour hier après-midi. La neige n’était…

Lire la suiteCommenter

Randonnée/Alpes : le vallon de Combe Froide, dans le Valgaudemar

Vallis Godemari, dans le massif des Ecrins… Qu’on l’écrive Valgaudemar, Valgaudémar ou Valgodemard, il s’agit du même nom, à l’origine celui d’une personne : suivant la tradition, Godemar (Godomar III), roi burgonde qui battit le roi Clodomir, fils de Clovis, à Vézeronce, le 25 juin 524, et se serait réfugié quelques années après dans la…

Lire la suiteCommenter

Première quinzaine de mai. Un éveil de la nature

Je vous montre ici quelques photos que j’ai prises lors de randonnées à pied durant les quinze derniers jours, essentiellement en vallée d’Aure. Le printemps est bien là, fleuri et presque partout chargé de vert. En effet, la neige persiste encore avec une volonté tenace sur les hauteurs. Signe qui ne trompe pas : vers…

Lire la suiteCommenter

Pyrénées/raquettes : Cap Nestès, depuis Baricave

Le Cap Nestès est une randonnée bien classique au départ de la station de ski de fond de Nistos toute proche. Par contre, en démarrant de Baricave, c’est-à-dire la vallée d’Aure, on ne voit guère de monde et il y a de nombreuses variantes intéressantes. Voici des photos prises hier, sous un ciel parfois plombé.

Lire la suiteVoir 1 Commentaire