Archives de
Étiquette : Moudang

Neiges d’automne au col des Vaches (vallée de Trigoniero)

Neiges d’automne au col des Vaches (vallée de Trigoniero)

Traduit en français, c’est le « col des Vaches ». Un nom assez rarement mentionné sur les cartes ou dans les topos.

Le col, le passage, présente pourtant tout son intérêt, permettant de relier la vallée de Trigoniero à celle d’Urdiceto.

On trouve par là une belle montagne bien sauvage qui se prête à la marche hors sentiers.

J’ai fait la rando hier après-midi, en partant de l’ancienne douane espagnole.

L’enneigement est peu épais mais continu dans certains secteurs dès 2200 m.

Bien sûr, il faudra encore attendre avant de chausser les raquettes.

Pour le moment, profitons à pied d’une magnifique arrière-saison !

gypaete-barbu-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
Gypaète barbu. (Photo : Michel Bessone)
gypaete-a-gauche-doit-etre-non-adulte-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
Le gypaète à gauche doit être un non adulte. (Photo : Michel Bessone)
depuis-col-des-vaches-vue-en-direction-crete-moudang-et-pic-arriouere-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
Depuis le col des Vaches, vue en direction de la crête du Moudang et du pic d’Arriouère. (Photo : Michel Bessone)
pic-de-espade-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
Pic de l’Espade. (Photo : Michel Bessone)
gorg-lac-mener-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
Gorg (lac) de Mener. (Photo : Michel Bessone)
pic-ourdissetou-au-loin-les-pics-eriste-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
Pic d’Ourdissetou. Au loin, les pics d’Eriste. (Photo : Michel Bessone)
deux-grands-sommets-celebres-pyrenees-posets-espadas-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
Deux grands sommets célèbres des Pyrénées : Posets et Espadas. (Photo : Michel Bessone)
punta-suelza-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
Punta Suelza. (Photo : Michel Bessone)
punta-fulsa-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
Punta Fulsa. (Photo : Michel Bessone)
soleil-se-couche-derriere-crete-mener-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
Le soleil se couche derrière la crête de Mener. (Photo : Michel Bessone)
par-contre-fond-vallee-beneficie-encore-du-soleil-cascade-issue-des-lacs-trigoniero-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
Par contre, le fond de vallée bénéficie encore du soleil. Cascade issue des lacs de Trigoniero. (Photo : Michel Bessone)
une-superbe-gentiane-qui-parait-en-pleine-forme-nous-sommes-pourtant-en-novembre-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
Une superbe gentiane, qui paraît en pleine forme – nous sommes pourtant en novembre. (Photo : Michel Bessone)
ecume-torrent-trigoniero-neiges-automne-col-des-vaches-vallee-trigoniero
L’écume du torrent de Trigoniero. (Photo : Michel Bessone)

 

Le pic d’Arriouère et les gorgs de Tringoniero (traversée du Pont du Moudang à l’ancienne douane espagnole)

Le pic d’Arriouère et les gorgs de Tringoniero (traversée du Pont du Moudang à l’ancienne douane espagnole)

Voilà une randonnée vraiment formidable, très intéressante au niveau de l’itinéraire, qui sort des sentiers battus (sauf bien sûr au départ, jusqu’aux granges du Moudang).

J’y étais hier avec Patrice. La veille, nous avions laissé une voiture à l’ancienne douane espagnole.

Nous sommes partis assez tard du Pont du Moudang, après 9h30. Mais le grand beau temps permettait de faire sans souci météo cette magnifique traversée.

Le pic d’Arriouère (2866 m), injustement méconnu, sépare les vallées du Rioumajou – il se situe à l’aplomb de l’hospice de Rioumajou – et de Trigoniero.

Sur les cartes, les Espagnols l’appellent pico de l’Ibonet (diminutif d’ibon : lac, en aragonais), ou Livonet.

Le nom local diffère sensiblement. Traduit en français, c’est le « pic Noir ».

Et les anciens de Parzan ne parlent pas non plus de lagos, ni même d’ibones, mais de gorgs, de gorgues (cf. le mot catalan) de Tringoniero (et non Trigoniero).

La longue rando s’est conclue, cela va de soi, par une traditionnelle assiette chez les Frères Vidallé.

Bref, cette journée aura été un régal !

port-moudang-moudang-pic-arriouère-gorgs-tringoniero
Port du Moudang. (Photo : Michel Bessone)
patrice-au-passage-lia-moudang-pic-arriouère-gorgs-tringoniero
Patrice au Passage de Lia. (Photo : Michel Bessone)
sur-crete-a-la-fin-montee-moudang-pic-arriouère-gorgs-tringoniero
Sur la crête, à la fin de la montée. (Photo : Michel Bessone)
sommet-pic-arriouère-moudang-pic-arriouère-gorgs-tringoniero
Sommet du pic d’Arriouère. (Photo : Michel Bessone)
tout-en-bas-site-hospice-rioumajou-moudang-pic-arriouère-gorgs-tringoniero
Tout en bas, le site de l’hospice de Rioumajou. (Photo : Michel Bessone)
massif-maladeta-moudang-pic-arriouère-gorgs-tringoniero
Massif de la Maladeta. (Photo : Michel Bessone)
mener-moudang-pic-arriouère-gorgs-tringoniero
Mener. (Photo : Michel Bessone)
posets-moudang-pic-arriouère-gorgs-tringoniero
Posets. (Photo : Michel Bessone)
le-plus-grand-lac-tringoniero-moudang-pic-arriouère-gorgs-tringoniero
Le plus grand lac de Tri(n)goniero. (Photo : Michel Bessone)
vue-vers-sud-depuis-sommet-moudang-pic-arriouère-gorgs-tringoniero
Vue vers le sud depuis le sommet. (Photo : Michel Bessone)
descente-sur-lac-moudang-pic-arriouère-gorgs-tringoniero
Descente sur le lac. (Photo : Michel Bessone)
au-bord-lac-moudang-pic-arriouère-gorgs-tringoniero
Au bord du lac. (Photo : Michel Bessone)

 

Traversée Baricave – Moudang (du barrage de l’Escalette au Pont du Moudang)

Traversée Baricave – Moudang (du barrage de l’Escalette au Pont du Moudang)

Voilà une randonnée originale et captivante réservée aux marcheurs en excellente condition physique et expérimentés.

Ce parcours permet de découvrir des recoins particulièrement sauvages des vallées du Rioumajou et du Moudang.

Pour atteindre la crête d’Escalet depuis le vallon supérieur de Baricave, on peut soit remonter le couloir sous la Pointe de l’Estat (éboulis, terrain fort instable, il faut savoir où poser les pieds), soit aller chercher le « Pas de Balthazar » (pentes d’herbe très raides) – ce passage ne correspond pas à celui du même nom indiqué dans le secteur du pic de Lia par l’IGN.

Sur le plan logistique, une voiture sera laissée le matin au Pont du Moudang avant de se rendre au point de départ de la rando, au barrage de l’Escalette.

J’ai fait la traversée lundi il y a deux jours avec Régis, et, en cette période de vagues d’orages, nous avons pu profiter pleinement d’une météo formidable.

cascades-baricave-traversee-baricave-moudang
Cascades de Baricave. (Photo : Michel Bessone)
vallon-superieur-baricave-couloir-en-haut-a-droite-traversee-baricave-moudang
Dans le vallon supérieur de Baricave. On aperçoit le couloir en haut à droite. (Photo : Michel Bessone)
le-couloir-eboulis-neige-traversee-baricave-moudang
Le couloir. Au menu : éboulis et neige. (Photo : Michel Bessone)
regis-avec-batons-traversee-baricave-moudang
Régis avec les bâtons… (Photo : Michel Bessone)
et-avec-mains-ambiance-couloir-traversee-baricave-moudang
Et avec les mains… Ambiance dans le couloir. (Photo : Michel Bessone)
sortie-couloir-au-loin-lustou-traversee-baricave-moudang
A la sortie du couloir. Au loin, le Lustou. (Photo : Michel Bessone)
vallon-baricave-a-gauche-pic-aret-traversee-baricave-moudang
Le vallon de Baricave, avec à gauche le pic d’Aret. (Photo : Michel Bessone)
un-sommet-pic-lia-traversee-baricave-moudang
Un sommet du pic de Lia. (Photo : Michel Bessone)
zoom-massif-mont-perdu-traversee-baricave-moudang
Zoom sur le massif du mont Perdu. (Photo : Michel Bessone)
port-moudang-traversee-baricave-moudang
Port du Moudang. (Photo : Michel Bessone)
granges-moudang-traversee-baricave-moudang
Les granges du Moudang. (Photo : Michel Bessone)
montagne-lia-traversee-baricave-moudang
Montagne de Lia. (Photo : Michel Bessone)
source-ferrugineuse-la-reine-traversee-baricave-moudang
La source ferrugineuse de la Reine. Revigorante ! (Photo : Michel Bessone)
neste-moudang-traversee-baricave-moudang
Neste du Moudang. (Photo : Michel Bessone)

Vallée du Moudang. Isards et gypaète

Vallée du Moudang. Isards et gypaète

Sortie en raquettes cet après-midi dans la vallée du Moudang.

deux-isards-males-raquettes-moudang
Deux isards mâles. (Photo : Michel Bessone)
pelage-d-hiver-raquettes-moudang
Le pelage d’hiver se met en place. (Photo : Michel Bessone)
ca-enfonce-raquettes-moudang
Là, ça enfonce ! (Photo : Michel Bessone)
cornes-male-raquettes-moudang
On reconnaît bien les cornes d’un mâle. (Photo : Michel Bessone)
approche-granges-raquettes-moudang
A l’approche des granges du Moudang. (Photo : Michel Bessone)
granges-raquettes-moudang
Les granges du Moudang. (Photo : Michel Bessone)
bonne-epaisseur-neige-raquettes-moudang
Bonne épaisseur de neige. (Photo : Michel Bessone)
observation-rare-gypaete-barbu-raquettes-moudang
Une observation rare : un gypaète barbu. (Photo : Michel Bessone)
en-amont-granges-raquettes-moudang
En amont des granges. (Photo : Michel Bessone)
parcours-sauvage-raquettes-moudang
Le parcours est sauvage. (Photo : Michel Bessone)
seul-dans-la-neige-autre-isard-male-raquettes-moudang
Seul dans la neige, un autre isard mâle. (Photo : Michel Bessone)
effet-givrant-raquettes-moudang
Effet givrant. (Photo : Michel Bessone)

 

Une randonnée sauvage par-delà le Moudang

Une randonnée sauvage par-delà le Moudang

Montagne de Salcorz, pic de Marty Caberrou, vallée de Trigoniero…

Cette zone âpre mais très belle est peu connue des randonneurs qui séjournent l’été en vallée d’Aure.

Versant aragonais ou sur la crête frontalière, on est assuré de voir de nombreux isards. Le gypaète barbu sera peut-être aussi au rendez-vous.

Idéalement, le circuit se réalise en boucle depuis la route pas loin de l’autre côté du tunnel de Bielsa.

Vers le pic de Marty Caberrou, il faut aimer le hors-sentier.

J’y étais hier, 29 juillet, avec Anne-Françoise.

A voir ici un ancien article sur le blog, qui présente la même randonnée.

cascade-pinara-par-dela-le-moudang
Cascade de Pinara. (Photo : Michel Bessone)
dernieres-pentes-par-dela-le-moudang
Dernières pentes. (Photo : Michel Bessone)
au-sommet-pic-marty-caberrou-par-dela-le-moudang
Anne-Françoise arrive au sommet du pic de Marty Caberrou. (Photo : Michel Bessone)
hauteurs-vallon-hechempy-par-dela-le-moudang
Hauteurs du vallon d’Héchempy. (Photo : Michel Bessone)
pic-robinera-mont-perdu-par-dela-le-moudang
Pic de Robiñera et mont Perdu. (Photo : Michel Bessone)
cabane-trigoniero-par-dela-le-moudang
Cabane de Trigoniero (intérieur en très mauvais état). (Photo : Michel Bessone)
sous-bois-canal-par-dela-le-moudang
Fraîcheur du sous-bois en suivant le canal. (Photo : Michel Bessone)

 

« Bigorre… gens d’ici », un très beau livre de Pierre Duffour, photojournaliste

« Bigorre… gens d’ici », un très beau livre de Pierre Duffour, photojournaliste

Reporter photographe, Pierre Duffour collabore avec des journaux du monde entier et des agences de presse comme l’AFP ou Andia.

Il est l’auteur de nombreux reportages, par exemple sur la guerre en ex-Yougoslavie, les cartoneros de Buenos Aires, New York, le phare de Cordouan, Lisbonne, l’Iran, l’Australie, le Nigeria, les Gitans de Charente…

Sur Snapshots… et autres Photo Notes, son blog captivant, on découvre une palette de photos de personnalités politiques (Ségolène Royal, Jacques Chirac, François Bayrou, Jean-Luc Mélenchon) ou d’artistes (Sandrine Bonnaire, Johnny Haliday, Cesaria Evora).

Mais d’abord, ce sont les petites gens, les humbles anonymes, qui intéressent Pierre Duffour, « photographe humaniste », et qu’il nous montre avec affection et justesse dans leur vie quotidienne.

Pyrénéen d’origine, Pierre Duffour séjourne dès qu’il le peut à sa grange en haute vallée d’Aure.

Cet intérêt, cet amour de la montagne était déjà là lorsqu’il participait avec Marianne Bernard – journaliste et polémiste de talent trop tôt disparue – à la fondation de l’hebdomadaire Le Cabochard.

Parmi ses travaux consacrés aux Pyrénées, Pierre Duffour a photographié de 1978 à 2006 les habitants de la Bigorre dans leur cadre traditionnel, un milieu et une culture multiséculaires en train de disparaître à jamais. Certaines photos ont été prises en vallée d’Aure, notamment lors de la transhumance au Moudang.

L’aboutissement est le très beau livre « Bigorre… gens d’ici », paru en 2007, dont on trouve une émouvante petite vidéo de présentation sur You Tube. L’éditeur palois MonHélios, spécialiste des Pyrénées, propose ce remarquable ouvrage dans son catalogue de vente en ligne.

travaux des champs-bigorre-pierre duffour
Travaux des champs en Bigorre. (Photo : Pierre Duffour)
La source ferrugineuse de la Reine, au Moudang

La source ferrugineuse de la Reine, au Moudang

Randonnée à pied puis en raquettes dimanche après-midi dans la vallée du Moudang.

L’accès est un peu chaotique : sans surprise, il faut franchir plusieurs avalanches massives (d’autres descendront encore les prochaines semaines, cela ne fait pas de doute, et gare certains jours pour s’y rendre).

Au bout d’une heure trente, voici enfin les granges du Moudang, cet admirable village pastoral – déserté à la « mauvaise saison » – si parfaitement intégré dans le paysage.

Avec une belle neige, la partie raquette de la rando devient plus intéressante. Allons donc boire une gorgée à la source de la Reine, histoire de se purifier le sang en ce début de printemps !

premier obstacle serieux-moudang-raquettes
Premier obstacle sérieux sur le trajet. (Photo : Michel Bessone)
avalanche-coup d oeil vers le bas-moudang-raquettes
Traversée d’une autre avalanche (en jetant un regard vers le bas). (Photo : Michel Bessone)
la vallee s elargit-moudang-raquettes
La vallée s’élargit maintenant. (Photo : Michel Bessone)
granges-moudang-raquettes
Les granges du Moudang et le pic des Lauas. (Photo : Michel Bessone)
montagne d hechempy-moudang-raquettes
Là-bas tout au loin, la montagne d’Héchempy. (Photo : Michel Bessone)
granges rassemblees-moudang-raquettes
Les granges rassemblées. (Photo : Michel Bessone)
autrre vue vers le nord-moudang-raquettes
Autre vue du site vers le nord. (Photo : Michel Bessone)
avalanche arretee au torrent-moudang-raquettes
L’avalanche s’est arrêtée au torrent. (Photo : Michel Bessone)
beau cadre-moudang-raquettes
Un très beau cadre pour faire de la raquette. (Photo : Michel Bessone)
dessin etrange-source de la reine-moudang-raquettes
Figure étrange de la source de la Reine. (Photo : Michel Bessone)
oeil de la terre-moudang-raquettes
L’oeil de la terre. (Photo : Michel Bessone)
retour-autre rive-moudang-raquettes
Retour ici par l’autre rive. (Photo : Michel Bessone)

 

Courons la contrée

Courons la contrée

Mon dernier billet « Dans le vallon de la Pez » vient d’être repris sur un blog d’informations que je ne connaissais pas encore.

Courons la contrée est dédié notamment au patrimoine historique et naturel, à la richesse de notre terroir.

granges-moudang
Granges du Moudang (65). (Photo : Michel Bessone)
ruines-chateau-lacoste
Ruines du château de Lacoste (84). (Photo : Robert Bessone)
eglise-petit-palais
Eglise romane de Petit-Palais-et-Cornemps (33), détail de la façade occidentale. (Photo : Michel Bessone)
hameau-navacelles
Hameau de Navacelles (34 et 30). (Photo : Suzanne Schindler)
notre-dame-de-paris
Notre-Dame de Paris (75). (Photo : Catherine Bessone)
inscription-pierre-ecrite
La Pierre Ecrite (04). Inscription latine. (Photo : Michel Bessone)
sculptures-dans-bordeaux
Sculpture moderne à Bordeaux (33). (Photo : Michel Bessone)
port-collioure
Port de Collioure (66). (Photo : Suzanne Schindler)

 

Randonnée/Pyrénées : le pic de Marty Caberrou

Randonnée/Pyrénées : le pic de Marty Caberrou

« Le pic de Marty Caberrou ? C’est quoi ce sommet, il se trouve où ? »

A l’écart des circuits à la mode, j’aime bien randonner du côté du pic de Marty Caberrou (2677 m), cime discrète sur la crête frontière, au sud de la vallée du Moudang, dont le nom signifierait « le pic de la petite tête d’ours » ou serait celui d’une personne (un certain Marti Cabiro).

Schistes et torrents, forêts et prairies d’altitude sont le décor de ce sanctuaire naturel, où l’on peut crapahuter en faisant de nombreuses variantes, sans jamais croiser grand monde.

(09/06/2011) Montagne de Salcorz. Là-bas, l’entrée de la vallée de Barrosa.
(09/06/2011) Vallon d’Héchempy.
(09/06/2011) Régis, grimpant la crête schisteuse.
(09/06/2011) Au sommet.
(09/06/2011) En le disant vite : « ça se dégage ! »
(09/06/2011) De l’utilité des bâtons dans la descente.
(09/06/2011) Une pause casse-croûte bien méritée.
(09/06/2011) Creusement torrentiel.
(09/06/2011) La Plana. Cabane de Trigoniero.
(09/06/2011) Ici, c’est le pays des isards.
(09/06/2011) Une cascade pittoresque.
(09/06/2011) Retour agréable en longeant le canal.