Au départ du village de Bareilles, le sommet du Peberé

Au départ du village de Bareilles, le sommet du Peberé

Le nom de ce sommet bien visible depuis Arreau, mais néanmoins largement méconnu, à la différence par exemple du Mont Né ou du Montious, proviendrait du mot « poivrier » en gascon.

Il constitue un but de rando raquettes hors des pistes battues du fond de la vallée de Bareilles.

Pour cela, on n’hésitera pas à couper – au mieux – dans la forêt, rencontrant parfois des pentes raides encombrées de taillis et de branches au sol… Il est donc préférable d’aimer le terrain de chasse !

Régis est venu deux, trois jours accompagné de Joël en vallée d’Aure.

Nous avons profité d’un très beau temps pour aller crapahuter sur le sommet du Peberé, à pied puis, dès que la neige l’a permis, quand même assez haut, en raquettes.

regis-et-plus-loin-joel-au-depart-village-bareilles-sommet-pebere
Régis, et, plus loin, Joël. (Photo : Michel Bessone)
derniers-metres-avant-atteindre-sommet-pebere-au-depart-village-bareilles-sommet-pebere
Les derniers mètres avant d’atteindre le sommet du Peberé. (Photo : Michel Bessone)
montagne-areng-au-depart-village-bareilles-sommet-pebere
Montagne d’Areng. (Photo : Michel Bessone)
vallee-barousse-au-depart-village-bareilles-sommet-pebere
Vallée de la Barousse. (Photo : Michel Bessone)
neige-se-transforme-mais-pas-trop-au-depart-village-bareilles-sommet-pebere
La neige se transforme, mais pas trop. (Photo : Michel Bessone)
au-sommet-pebere-au-depart-village-bareilles-sommet-pebere
Au sommet du Peberé. (Photo : Michel Bessone)
une-descente-agreable-au-depart-village-bareilles-sommet-pebere
Une descente agréable. (Photo : Michel Bessone)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *