Une petite sortie à l’heure du goûter. Les granges foraines en hiver

Une petite sortie à l’heure du goûter. Les granges foraines en hiver

Grâce au froid qui persiste, la neige reste propice pour faire de la raquette même pas très haut dans la montagne auroise. Hier après-midi, je suis allé marcher deux courtes heures en amont du village de Cadeilhan, à l’étage des granges foraines de Cadeilhan-Trachère et de Vignec. Beaucoup de ces granges sont malheureusement aujourd’hui des ruines. Autrefois, jusqu’aux années 60, elles étaient utilisées l’hiver pour abriter le bétail – les vaches, pas les moutons, qui eux ne restaient pas en…

Lire la suite Lire la suite

« Nobis » : les « jeunes mariés » ou les « fiancés » de Soulan et d’Aulon

« Nobis » : les « jeunes mariés » ou les « fiancés » de Soulan et d’Aulon

Il était question du col des « Nobis » dans mon dernier article sur le blog. Ce lieu de passage ancestral se trouve à peu près à mi-parcours (1606 m d’altitude) du chemin de randonnée balisé dit des « Nobis », qui relie deux villages de la haute vallée d’Aure, Soulan (vers 1300 m) et Aulon (vers 1200 m). Voici quelques précisions destinées aux amateurs de toponymie. Le mot occitan novis Prononcé « nobis », le mot, gascon, est issu de l’occitan novis (nòvis), nom masculin…

Lire la suite Lire la suite

Balade du côté du col des Nobis

Balade du côté du col des Nobis

Le col des Nobis, passage traditionnel situé entre Soulan et Aulon, est bien connu des Aurois. Pourtant, les cartes topographiques ignorent en général son nom. On peut s’y rendre assez facilement depuis l’un ou l’autre village. Hier après-midi, j’y suis allé au départ de Cadeilhan-Trachère, pour faire une boucle plus consistante. La neige est attendue en début de semaine prochaine, mais comme les photos le montrent, il va falloir de grosses quantités ou des chutes répétées pour combler l’important déficit…

Lire la suite Lire la suite

Mi-décembre au Cap Nestès

Mi-décembre au Cap Nestès

Longue randonnée pédestre hier de Camous à Sarrancolin…en passant par le Cap Nestès. Le Cap Nestès – dont le nom serait en rapport avec Nistos, Nestier – s’aborde très tranquillement depuis la station de Nistos toute proche. Il n’en va pas de même, bien sûr, lorsque l’on démarre la rando du fond de la vallée d’Aure. En contrepartie d’un effort supplémentaire, la marche se déroule dans un cadre beaucoup plus varié et sauvage. Au retour, plutôt que de plonger dans…

Lire la suite Lire la suite

Randonnée en raquettes au Port Vieux (vallée de Pinara)

Randonnée en raquettes au Port Vieux (vallée de Pinara)

Nous sommes montés avant-hier 29 novembre au Port Vieux (le « vieux col ») depuis l’entrée du tunnel de Bielsa versant espagnol. Régis, toujours aussi motivé, m’avait rejoint en partant tôt le matin de chez lui dans l’Aveyron. Il a fait beau, mais avec des passages nuageux et par intermittence un vent glacial. Si les isards – malheureusement victimes comme en France d’une grave maladie, la pestivirose – sont restés invisibles, nous avons eu le plaisir d’être escortés par un majestueux gypaète…

Lire la suite Lire la suite

Fin des vendanges dans le Bordelais

Fin des vendanges dans le Bordelais

Depuis fin septembre j’étais dans le Bordelais, essentiellement la région de Fronsac, le Fronsadais. Je suis revenu en vallée d’Aure juste aujourd’hui après presque deux mois de travail chez mon ami vigneron Jean Trocard. J’étais porteur, cela va de soi. Ensuite j’ai donné un coup de main au chai. Il y a eu beaucoup de raisin, et du beau raisin : le millésime 2016 sera sans nul doute fort prisé.

Puig de Sallfort, en balcon au-dessus de la grande bleue

Puig de Sallfort, en balcon au-dessus de la grande bleue

Je viens de finir les vendanges à Collioure chez Joakim. J’étais porteur, comme d’habitude. Pas beaucoup de raisin en 2016, mais sans doute un millésime de qualité. Ambiance de travail très sympa. Dans les environs, le Puig de Sallfort (pic de Sailfort) offre une exceptionnelle séquence panoramique à l’amateur de randonnées.  

Le lac de Barbazan et ses mystères (4)

Le lac de Barbazan et ses mystères (4)

Saint Michel protecteur L’archange Michel est le saint patron de Barbazan. Ce choix ne doit sans doute rien au hasard. Une chapelle bâtie autrefois tout près du lac et d’une source aurait été dédiée à l’archange chef des armées célestes. Depuis les hauteurs, une statue qui représente saint Michel terrassant le Démon veille aujourd’hui encore sur le village et le lac. Des pierres païennes jetées au fond du lac ? N’oublions pas que Barbazan se trouve à proximité de Saint-Bertrand-de-Comminges,…

Lire la suite Lire la suite