Étiquette : <span>Lugdunum</span>

Le lac de Barbazan et ses mystères (4)

Saint Michel protecteur L’archange Michel est le saint patron de Barbazan. Ce choix ne doit sans doute rien au hasard. Une chapelle bâtie autrefois tout près du lac et d’une source aurait été dédiée à l’archange chef des armées célestes. Depuis les hauteurs, une statue qui représente saint Michel terrassant le Démon veille aujourd’hui encore…

Lire la suiteCommenter

Le lac de Barbazan et ses mystères (3)

Un village englouti La légende du village maudit et englouti au fond du lac de Barbazan retrace un cataclysme. Le récit comporte des variantes, mais il s’agit toujours d’une punition divine suite à un manquement grave au devoir, sacré, d’hospitalité. Voici, sur le site Gallica, la version la plus littéraire, celle transcrite par le grand…

Lire la suiteCommenter

Trois mystérieuses sculptures d’animaux (1)

Intéressons-nous à trois curieux bas-reliefs animaliers que l’on peut découvrir dans des vallées voisines, versant nord des Pyrénées centrales. Certes, ces sculptures ont chacune une histoire séparée, mais, délicates à interpréter, elles possèdent en commun une bonne part de mystère… Voici, tour à tour : la chèvre de Pailhac, le monstre de Ris, et l’…

Lire la suiteCommenter

La dernière danse de Salomé

De même que sa mère Hérodiade, son beau-père Hérode, ou Jean le Baptiste, Salomé est un personnage historique. Flavius Josèphe nous en parle brièvement (Antiquités judaïques, XVIII, 5, 4). Très jeune en tout cas, peut-être encore fillette, Salomé a épousé Philippe le Tétrarque. Une union de courte durée, Philippe décédant en 34. La fille d’Hérodiade…

Lire la suiteVoir 2 Commentaires

Les rives hantées du lac d’Aubert. Hérodiade, créature maudite

La légende d’Hérodiade hantant les parages du lac d’Aubert est connue de longue date en vallée d’Aure. Je rapporte ici la version recueillie sur place en 1824 par Du Mège, et que l’on trouve dans des passages différents d’Archéologie pyrénéenne (T. II, Toulouse, Delboy, 1860). « Les fées d’Ancizan étaient en possession de cette petite mer,…

Lire la suiteVoir 2 Commentaires

Hérode et Hérodiade ont-ils été exilés dans les Pyrénées par l’empereur Caligula ?

En l’an 39 de notre ère, sur décision de l’empereur Caligula, le tétrarque Hérode Antipas a-t-il été banni avec son épouse Hérodiade à Lugdunum, la ville principale des Convènes (aujourd’hui Saint-Bertrand-de-Comminges) ? Y sont-ils morts ? – Oui, d’après diverses traditions orales commingeoises (par exemple, le Marroc de Herrane, aujourd’hui disparu, serait le tombeau d’Hérode)….

Lire la suiteCommenter

« Désirs d’éternité », une expo archéologique à ne pas manquer

Jusqu’au 29 septembre 2013, à Saint-Bertrand-de-Comminges, il y a deux mille ans : la ville gallo-romaine de Lugdunum (Lugdunum puis plus tard Convenae, et non pas « Lugdunum Convenarum » – néologisme datant du 19e siècle), une exposition remarquable est consacrée aux cultes funéraires en Comminges antique. « Désirs d’éternité » s’adresse avec pédagogie à tous les publics. A…

Lire la suiteCommenter

Antullus le Convène, résident à Barcelone

Au cours de l’Antiquité romaine, Antullus était un surnom ou cognomen. Dans le Comminges, on ne relève qu’une seule inscription faisant apparaître l’anthroponyme Antullus, celle de la plaque funéraire d’Anéran (CIL, XIII, 368). Il s’agit de l’épitaphe de Silvana par son mari Antullus. J’en ai rapporté dernièrement la traduction sur le blog. Le Comminges antique…

Lire la suiteCommenter